Mon beau sapin …

Publié le Mis à jour le

C’est Noël !!! (… Enfin bientôt)

L’esprit de Noël gagne le monde … Quoique, au vu de la cohue récemment chez Les jouets c’est nous, et mon panier volé au détour d’une allée, je me demande…

Enfin chez nous, l’esprit de Noël nous gagne. Nous avons installé le sapin. Chacun sa spécialité. Roméo a installé les guirlandes électriques « put’ de guirlandes qui s’emmêlent tous les ans… » (car Oui, Roméo est un tantinet râleur). J’ai installé les guirlandes classiques et les boules avec les enfants « Pas ici Rebelle, il y’a déjà 3 boules sur la même branche ! Non BN, ces décorations pendantes ne sont pas des épées ! » C’était bien, c’était chouetteeee !

Maintenant, notre sapin clignote toute la journée. Et comme nous avons eu la bonne idée d’acheter des guirlandes électriques musicales, cela avant d’être parents bien entendu, l’une s’amuse à mettre la musique en route (Elle sait l’allumer mais pas couper le son, ce qui explique peut-être pourquoi…) quand l’autre ronchonne « Arrêtes Rebelle, ça me donne mal à la tête !! » (Car Oui, BN tient un peu de son papa…)

Toute la journée, j’aime chanter fort, même quand je ne connais pas les paroles. Résultat je me retrouve à chanter le même refrain encore et encore. Roméo a bien du courage de me supporter (et encore, je chante juste). Les enfants font de même. Alors avant nous chantions (criions à tue-tête pour les enfants) :
« Libéréééééééééé, délivrééééééééé…  »
« Libéyééééééééé, déivéééééééééééé….  »
Aujourd’hui nous chantons « Petit papa Noël » (oui, moi, la psychopathe du Père Noël !) et « Mon beau sapin ». Je me rattrape un peu, culturellement le soir, en chantant « Venez divin messie » et « les anges dans nos campagnes ». On fait ce qu’on peut…

Nous avons également installé notre crèche. BN, jamais à court d’imagination, a installé la sienne, version Little People, juste à côté de la notre, avec la vache, les chevaux (ils étaient riches Marie et Joseph), Noé (de l’arche du même nom) en guise de Joseph, des moutons et un chien pour les garder, classe ! Résultat toute la journée :
« Les enfants, les santons ne sont pas des jouets ! »
« Mais maman, c’est mon cheval qui se promène…  »
« ‘est mon ‘tien ‘euh m’omène* » (Un perroquet ? Non, un miroir de son frère à longueur de journée).

(*Traduction du langage Rebelle = C’est mon chien qui se promène.)

Et quand je propose à BN de dire la prière devant la crèche, le soir venu, nous allumons les bougies, commençons notre prière …
« Maman, quand est-ce que je peux souffler sur les bougies ?  »
« Chut, quand la prière sera finie. »
« Et maintenant ?  »
« …  »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s