Vis ma vie… de maman ! #part2

Publié le Mis à jour le

Récemment je te faisais vivre une immersion dans mon quotidien de maman, souviens-toi.. Aujourd’hui je te propose de vivre avec moi une de ces journées où je travaille. Tu vas voir, c’est encore plus folklo !

(NDLR – Petite précision avant de commencer : Roméo fait les « 2 huits ». Une semaine il travaille de 6h à 13h et la semaine suivante de 13h à 21h. Je vais te parler des cas de figure où il n’est pas avec moi, c’est bien plus animé/compliqué drôle !)

(Re)Mets tes lunettes … c’est parti pour l’immersion !

ACTE 1 : ETRE A L’HEURE CHEZ LES NOUNOUS

6h00, mon réveil sonne.
6h05, je me lève (ça pique !). Je saute dans les vêtements préparés la veille.
6h08, je m’enferme dans la cuisine pour ne pas réveiller les enfants (surtout les filles) et je finis de préparer les repas, les goûters et les petits déjeuners (commencés la veille) de BN, Rebelle et de BabyRose pour la journée.
6h25, le temps de vider le lave-vaisselle et mettre chaque repas dans chaque sac à dos, je peux enfin manger. Debout dans la cuisine. Pour ne pas réveiller les filles qui ont le sommeil léger. Et parce que j’entends déjà BabyRose qui gazouille (il y’a quelques jours à peine, elle criait à plein poumons, l’évolution est appréciable).
6h35, après m’être brûlée trois fois la langue et l’œsophage avec ma tisane brûlante, je file dans la salle de bain pour finir de me préparer.
6h45, Rebelle débarque sur la pointe des pieds « Ma g’os dodo maman !! ». BabyRose m’appelle depuis son lit Ma ma ma ma ma man man man… Je fonds (et je baille aussi) ! Je demande à Rebelle de se déshabiller.
6h46, je lève BabyRose et sans transition, je l’habille. Elle tient son doudou fermement, je me bat pour lui passer chaque manche : le body x2 manches, le t-shirt x2 manches, le sous-pull x2 manches, le pull x2 manches (vive l’hiver). N’oublions pas le manteau tout à l’heure.
7h00, elle est habillée. Je la pose dans son parc. Elle râle. Rebelle court à moitié nue dans l’appartement en sortant tous les jouets qui croisent son chemin.
7h01, j’attrape ma grande fille pour commencer à l’habiller. Elle se débat « Ma TOUTE T’EULE !!. J’essaye de négocier, de l’amadouer et faire des compromis. Nous allons être en retard ma chérie.
7h06, elle est habillée et vaguement coiffée (décoiffée dans la seconde où je la lâche..). Je vais chercher BN qui dort profondément. Je le prend dans mes bras. Un poids mort. Je le pose comme une masse sur le canapé. Je commence à le déshabiller. Il émerge à peine. Rebelle est à fond. BabyRose râle dans son parc et gratouille le bois avec ses deux petites dents.
7h11, BN est habillé, réveillé… et il pleurniche. « Je veux dormir ! » « Mon pantalon est trop grand ! » « Mais… mon œil me pique !! » « Aïe ! Rebelle m’a bousculé ! ». Nous sommes dans les temps… (ne jamais parler trop vite !). Je donne des directives dans tous les sens : « Sortez vos chaussures, prenez vos manteaux, mettez vos écharpes. Rebelle, ramasses ce que tu viens de mettre par terre. Babyrose j’arrive, ne râle pas. BN arrête de pleurer, aide moi ! » le tout en sautant dans mes bottes, enfilant mon manteau d’une main et mettant mon écharpe de l’autre.
7h13, j’enfile les baskets à Rebelle de la main gauche, celles de mon petit ronchon de la main droite. Engoncée dans mon écharpe, mon manteau, je sue et je souffle.
7h15, j’enfile les écharpes « Aaaaah ! J’étouffe, mon écharpe me serre trop !!!! », je cours après Rebelle qui s’enfuie.
7h18, les grands sont prêts. J’ai l’impression d’avoir couru un marathon. J’attrape BabyRose pour lui enfiler ses chaussures (elle recroqueville ses doigts de pieds, pratique), son manteau, son écharpe, son bonnet. Elle hurle. Elle se cambre dans mes bras et pèse lourd.
7h22, de ma main libre, j’attrape le sac à dos de BN, celui de Rebelle, celui de BabyRose, la glacière avec mon repas et mon sac à main (je suis maman ascendant mûle). Et là CATASTROPHE…. je vois traîner sur le canapé le tablier d’école de BN. J’ai oublié de lui mettre ! Tant pis, je demande à mon fils de le prendre à la main.
7h22, nous voilà sur le pallier. Toujours suant et soufflant, BabyRose se cambrant et râlant dans mes bras, je ferme la porte. Les grands crient dans l’escalier. C’est drôle, ça raisonne. Il n’est pas 7h30… Les voisins doivent m’aimer !
7h24, nous sommes dehors. Il fait nuit. J’ai l’oeil partout pour guetter les grands qui ont tendance à courir dans tous les sens, les voitures qui arrivent. Enfin nous arrivons à la voiture. J’installe les enfants dans la voiture.
7h29, il me faut 5 minutes pour attacher mon petit monde. Je fais 100 mètres pour arriver devant le bâtiment de la nourrice de Rebelle (oui, 5 minutes d’attache pour 100 mètres en voiture). La nourrice descend et vient chercher ma fille.
7h37, j’arrive chez la nourrice de BabyRose où je dépose mon fils et mon bébé. « Je ne veux pas y aller !! Je suis fatigué ! Je veux rester avec toi ! Je veux rester dormir dans la voiture ! Je veux rentrer à la maison. »
7h45, je remonte dans la voiture. Je vérifie à l’arrière que les 3 sièges autos sont vides. Je me remémore Rebelle, descendue à l’arrêt 1 et confiée à nounou C. BabyRose laissée à l’arrêt 2 et fourrée dans les bras de nounou V. BN laissé aussi à l’arrêt 2 et installé avec ses céréales… devant la télé chez nounou V, qui le déposera à l’école. C’est bon, je peux aller travailler.

ENTRACTE : JE SOUFFLE

… Enfin je travaille quoi.

ACTE 2 : ENTAMER LE MARATHON DU SOIR

17h00, la journée est finie, mais elle ne fait que commencer.
17h25, j’arrive chez nounou V. BabyRose joue sur le tapis du salon. Elle me voit, entre en transe et se rue à 4 pattes dans mes bras en riant nerveusement. A peine le temps de faire des câlins, nous voilà dans la voiture. BabyRose pleure.
17h30, me voilà chez moi… encore faut-il trouver une place.
17h35, me voilà devant la porte de mon appartement, ma BabyRose dans les bras qui se cambre et râle, qui voudrait descendre et galoper à 4 pattes. Si tout va bien, mon beau-père a récupéré les deux grands et les garde à la maison.
17h36, la main sur la poignée, prête à ouvrir la porte déverrouillée, je fantasme sur mes enfants qui vont se précipiter dans mes bras en hurlant de joie.
17h36 et des poussières… « Maman…! » « Maman … ! » (Mes amours…) « Téyééééééééééé » « La télé s’il te plait la télé la télé ! » (ah, il a quand même glissé un s’il te plait pour passer la pommade). Poin poin poin…
17h46, mon beau-père est parti, les affaires (manteaux, sacs, chaussures, gamelles…) sont rangées en grande partie. J’ai convaincu les grands de jouer un peu avant de regarder la télé. Je donne son bain à BabyRose qui gazouille. Je suis vigilante car elle se contorsionne dans tous les sens dans son anneau de bain pour attraper des jouets hors de sa portée. Des sangsues sont scotchées à moi. « Allez jouer les enfants, profitez-en ! »« Je ne sais pas à quoi jouer !! » « Veux ‘esté ayet’ foi*« 

* Je rappelle que dans le langage Rebelien, « foi » = « toi », ce qui donne « Je veux rester avec toi ». Pour plus d’info sur son langage, tu peux relire cet article.

17h47, les grands ont fini dans le bain de BabyRose. Ils se marchent dessus. « Maisssss ! Rebelle prend toute la place ! Moi aussi je veux être à côté de Babyrose !! ».
18h00, après m’être bagarrée avec BabyRose pour la sécher et l’habiller, je sue, je souffle et je frise… et je n’ai pas fait la moitié de ma soirée.
18h05, BabyRose dans son parc râle. Rebelle se savonne. Ma davan, foi de’ié ». Je la rince, la sèche, l’habille.
18h07, même opération avec BN.

NDLR : Je ne parle même pas des débats interminables « Je veux une douche longue » « Ma bain ayet’ mousse » alors que j’ai juste envie de les doucher à la chaîne, emballé c’est pesé.

ENTRACTE : JE SOUFFLE UN PEU

18h10, les grands sont devant la télé (j’ai capitulé). BabyRose râle moins puisqu’ils sont près d’elle. J’en profite pour la sortir de son parc. Elle gambade partout, se lève (ouhouh… je crains toujours qu’elle se cogne la tête quelque part), grignote la table basse, les chaises, le canapé, les pieds de son frère… Tous les trois sont calmes, je souffle.

ACTE 3 : DERNIÈRE LIGNE DROITE

18h30, fin de l’entracte, je fais chauffer le petit pot de BabyRose et je l’installe pour son repas. (Note que depuis le dernier épisode, le rythme de ma fille a changé. Maintenant elle mange AVANT les aînés).
18h50, purée et compotes sont engloutis. Elle se frotte les yeux et râle pour les dernières cuillères. Je la prend un peu avec moi, nettoie encore sa bouche, son nez (moucher un bébé, plus fort que Koh-Lanta !). Son frère lui fait un bisous. Sa sœur lui fait un bisous. Je lui fais des bisous. Je la couche avec son doudou (une grande histoire d’amour, souviens-toi !). Je ferme les volets.
18h52, ET D’UNE !
18h53, je met la table, réchauffe des restes ou fait un repas rapide (non, pas que des pâtes, il y’a aussi les petits pois -en boite-, le riz, les haricots -en boite-, des épinards/oeufs durs…).
18h58, BN et Rebelle se dispute pour savoir qui sera à côté de moi à table.
19h00, tous à table ! « Les enfants les fourchettes ne sont pas des épées !! » « BN, ne met pas ta serviette sur les cheveux, elle est sale » … « Rebelle tient ton verre à deux mains, tu vas le renver…SER ! » … soupir… « S’il vous plait, mangez les enfants. »
19h25, je multiplie les allers et retours entre la salle et la cuisine, pour nettoyer l’eau renversée par terre, pour décongeler du pain, aller chercher du pain, réchauffer le plat, débarrasser l’entrée, aller chercher le plat… Aider Rebelle à finir son assiette. Aider BN à saucer…
19h45 sonne la fin du repas… ouf !
19h46, pas le temps de souffler, je débarbouille Rebelle, un dernier pipi sur le pot, on met la couche de la nuit… Non ma toute t’eule
19h48, je disais donc, on met la couche de la nuit …
19h50 « Petit You !! »… s’écrie ma puce en me tendant le livre pour l’histoire du soir. Ouf, nous n’en sommes plus à Baloo et « Petit Loup est caché » est nettement plus court.
20h00, un bisous à BN et je l’emmène au lit. Elle me serre de toute la force de ses petits bras et commence à rire tout fort. Je m’éclipse avant qu’elle ne réveille BabyRose
20h02 ET DE DEUX !!
20h03, je souffle ! J’installe BN devant un coloriage pendant que je débarrasse la table et fait la vaisselle.
20h10 Maman… Maman… MAMANNNNN !! CACA !!!!!!!!!!!!!!!!!!
20h11, je souffle, je râle, ma fille est aux toilettes.
20h12, je la recouche et retourne à ma vaisselle.
20h20, Maman… Maman… MAMANNNNN !! PIPI !!!!!!!!!!!!!!!!!!… J’essaye de l’ignorer…
20h21, Maman… Maman… MAMANNNNN !! PIPI !!!!!!!!!!!!!!!!!!… Je retourne la coucher sans un mot.
20h24, je fais un jeu de société avec mon BN, calme, qui savoure toujours ces moments de tête à tête…
20h25, Maman… Maman… MAMANNNNN !! SOIFFFFFFFFF !!!!!!!!!!
20h26, je souffle, je peste, je maugréée, je rouspète, je rage (et j’en profite pour réviser mes synonymes) et je retourne la coucher en la grondant.
20h30, je lis une histoire à BN.
20h40, enfin je couche mon fils… dans notre lit, le temps que Rebelle s’endorme enfin. ET DE TROIS !!
20h42, j’entends la clé dans la serrure, Roméo rentre du travail. La soirée peut commencer…
21h30, mon corps me lâche, je vais me coucher !!

Alors, à toi détracteur d’une vie familiale, trouves-tu toujours mon quotidien « plan-plan » ?

Publicités

4 réflexions au sujet de « Vis ma vie… de maman ! #part2 »

    rivieramum a dit:
    2 février 2015 à 20:18

    Wahou quelle organisation. Nous, c’est 22h Puce ne dort toujours pas. Mais ce soir enfin en rentrant de la crèche pour une fois depuis 1 mois elle ne m’a pas fait de grosse crise par rapport à Choupinette. Ouf! J’ai trouvé une technique qui a l’air de fonctionner.

    J'aime

      mamanoquotidien a répondu:
      3 février 2015 à 13:36
      Oui c’est un peu la course tous les jours en ce moment ! Super si tu as trouvé une technique qui marche. Courage, les choses finiront par s’apaiser 😉

      J'aime

    mananie a dit:
    10 février 2015 à 20:40

    Je vois qu’on est toute a la minute le matin et le soir avec nos enfants! !le pire pour moi c’est quand la petite attend que sa grande soeur soit dans son lit pour vouloir se coucher sans râler. … 9mois et une sacré chipie déjà! !!

    J'aime

      mamanoquotidien a répondu:
      11 février 2015 à 08:14
      En effet, une vraie coquine ta blondinette ^_^. Ça promet pour l’avenir !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s