Etude anthropologique de mon BN en milieu naturel

Publié le Mis à jour le

Quel drôle de titre d’article, comme si BN était un animal… (se remémore toutes les fois où il est un lapin à quatre pattes qui ne parle pas, un chat qui fait des câlins, une grenouille qui saute partout…)… un peu en fait !

Dimanche dernier, mon fils était invité à un anniversaire. Le premier auquel il peut assister. Un anniversaire déguisé de surcroît. Que du bonheur en perspective. Et comme je suis de ces mamans qui-ne-veut-pas-laisser-son-enfant-une-minute sympa, je suis restée pour aider la maîtresse de maison. Accessoirement, elle m’a officieusement nommé photographe officielle de la fête. Heureusement que nous étions là, mon appareil et moi. J’ai donc pu mitrailler à loisir mon fils tous les enfants.

Le fait de rester m’a également ET SURTOUT permis de voir comment mon fils évolue au milieu de ses camarades.

Car depuis qu’il est entré à l’école, en septembre 2013, c’est l’une de mes grandes frustrations : ne pas savoir ce qu’il fait de ses journées. En petite section, la maîtresse était une tombe. Cette année, son maître est plus communiquant. Mais, n’empêche, il reste beaucoup de zones d’ombre. Quand à obtenir les informations par mon fils, impossible.

« Qu’as-tu fait aujourd’hui à l’école, mon BN ? »
(En haussant les épaules) « Je ne sais plus. » (ou variante) « Rien ! ».
(Intéressant… voilà, voilà.)

Donc cet anniversaire était une occasion de le voir évoluer naturellement au milieu de ses camarades, en me faisant discrète. (enfin presque) « Maman arrête de me prendre en photo ! »

• Première constatation, qui ne m’a pas surprise, BN a fait son timide. Maison inconnue, plusieurs invités inconnus également. Il est resté scotché à sa grande copine de toujours, Clochette, pour commencer. (Et j’espère que tu saisi que « Clochette » est un pseudo. Sinon il faut faire un procès aux parents ! Non mais !)

« Maman, elle est où Clochette ?? »
(La maman de Clochette, en l’entendant, a bondit de sa chaise pour retrouver sa fille … tranquillement en train de jouer dans l’une des chambres.)

Quand est venue l’heure de la première animation, la maîtresse des lieu a invité tous les enfants à s’asseoir devant elle, le temps de leur expliquer la règle du jeu de la casserole.

Aparté, pour toi qui ne connait pas ce jeu, voici succinctement les règles : Un enfant a les yeux bandé. A l’aide d’une cuillère en bois, il tape le sol à la recherche d’une casserole posée plus loin. Un adulte le guide « tu chauffes, tu refroidi« . Le but est de taper sur la casserole et dévoiler le trésor qu’elle dissimule. Bonbons, ballons, cadeaux…

« Qui veut commencer ? » Demande la maîtresse de maison (appelons la V., ça sera plus rapide à écrire)
Plusieurs doigts se lèvent. Je cherche ma tortue ninja… qui s’est retranchée derrière, tout au fond, avec Clochette. Ça commence mal. Quelques enfants passent. Les autres se prennent au jeu et tous se mettent à rêver au butin qui les attend à l’arrivée. Coup d’œil sur BN et Clochette… Les voilà à présent réfugiés sous une table ! Il est urgent que Manani (la maman de Clochette) et moi-même nous en mêlions.

Les enfants sont partagés. Ils ont envie d’y aller, mais pas tout de suite, pas encore.
« Je veux passer la dernière ! »
« Moi aussi, je passe le dernier ! »

Finalement ils se prennent au jeu et passent… pas tout à fait les derniers. Un paquet rempli de bonbons et de cadeaux plus tard et les voilà heureux comme des rois. Du coup pour le jeu suivant, la « boucherie de la pinata » (qui ne voulait pas crever, la saleté), ils sont spontanément partant pour taper sur la licorne.

• Deuxième constatation : BN qui n’est pas gourmand d’ordinaire, n’est pas influencé par l’effet de groupe à ce sujet. V. avait fait de superbes gâteaux « reine des neiges », disposé des bonbons, pop-cakes et autres douceurs sucrées sur une table. Au moment de souffler les bougies, la petite reine (des neiges) de la fête s’est fait une joie à l’idée de déguster ses gâteaux. Tous les enfants était encore une fois invités à s’asseoir pour recevoir leur part. Plusieurs petits gourmands se sont délectés de leur gâteau au chocolat.

J’ai cherché BN partout. Je l’ai retrouvé dans une chambre d’enfant à jouer aux playmobils :
« Tu peux venir manger le gâteau si tu veux. »
« Non je n’ai pas faim ! »

Je l’ai effectivement vu déguster quelques bonbons sans excès. Rien de plus. Je pensais qu’il aurait faim. Pas du tout. Les playmobils l’ont emportés sur le gâteau. Mon fils est plus solitaire que gourmand.

• Troisième constatation : Finalement, à 4/5 ans, les enfants jouent beaucoup « côte à côte » plutôt que « ensembles ». Les petits frères et soeurs suivaient beaucoup leurs aînés. Malgré leur nombre impressionnant, 15 enfants ensembles, les petits invités ont été sages et disciplinés. Ils ont participé volontiers aux activités proposées, du moments qu’elles n’étaient ni compliquées, ni trop longues.

La reine (des neige) de la fête a été parfaite : volontaire pour montrer l’exemple à chaque activité, première arrivée pour voir son gâteau allumée, heureuse d’en manger une part et enthousiaste à chaque paquet cadeau ouvert (des monsters high, encore des monsters high, la grande mode du moment… bouhouhouhou !). Elle était plus que ravie d’être le centre de toutes les attentions.

En la voyant, je me demandais si BN aimerait être exposé de la sorte lors de son anniversaire. Lui qui se met volontiers en retrait. Lui qui aime être tranquille dans un coin pour jouer. Lui qui ne ferait certainement pas honneur à son gâteau d’anniversaire.

Mais je sais aussi qu’il serait content d’avoir ses amis avec lui. Il serait content d’avoir des cadeaux (oui, à 5 ans on est désespérément pragmatique)

Alors cette bonne première expérience me motive à envisager de lui organiser, prochainement, une jolie fête avec ses amis. Allez, Mananie, on se motive à deux ?

Jeu de la casserole
Avec Clochette
Découverte du trésor
Sous la table
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s