L’enfant du milieu

Publié le Mis à jour le

Lorsque BabyRose est née, on m’a dit « fais bien attention à Rebelle, qui devient l’enfant du milieu. »

Avant la naissance de sa petite sœur, elle était la plus petite. Elle avait le statut de bébé, un statut bien défini et clair pour tout le monde.

Aujourd’hui, elle n’est ni la grande, ni la petite. Mais elle est grande pour certaines choses et petites pour d’autres.

J’ai donc essayé de lui prêter une attention toute particulière. Elle a connu une grosse phase de régression, qui se prolonge à l’heure actuelle. Je l’ai accompagné dans cette phase. J’ai accepté de la traiter comme un grand bébé, qu’elle est encore par certains aspects.

Paradoxalement, elle est élevée « presque » comme BN. L’exiguïté de notre appartement l’oblige un peu : ils dorment ensembles, je les baignent ensembles, je sors avec les deux (ou les trois) ensembles. Bref par d’autres aspects elle agit comme une grande.

Mais récemment, la fatigue n’aidant pas, je me suis lassée de cette régression qui n’en finit pas. Et je lui ai dit STOP.

« STOP Rebelle, tu n’es plus un bébé !
Ne suce pas ton pouce à longueur de journée !
Remets ton doudou dans ton lit au lieu de le traîner derrière toi continuellement !
Va jouer toute seule.
Va aux toilettes et enlève cette couche dont tu te plains. »
(« T’a pique ! T’as fait des m’aques ! »)

Elle a commencé par protester un peu. Mais pas tant que ça. J’ai du la reprendre plusieurs fois, toujours avec la même rengaine « Tu n’es plus un bébé ». Et chaque fois, elle a reposé son doudou, elle a enlevé son pouce de la bouche, elle est partit s’occuper un peu seule.

Finalement je pense qu’elle avait besoin d’un stimulant pour l’aider à grandir. Oui, elle est petite encore et reste « mon bébé ». Mais comme elle le répète si bien ’e suis g’ande, ’e vais à l’écoye b’entôt ! ».

Pendant un an je l’ai accompagnée dans cette phase de régression, je l’ai aidé à être encore cette toute petite fille qui a vu son statut de dernière pris par une autre. Maintenant je vais l’aider à grandir, à devenir cette grande de « P’esque 3 ans ! » qui aspire aussi à aller de l’avant.

Elle est prête. Ma crevette !

Complicité
Complicité
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s