Un week-end SANS enfants !

Depuis que BN est né, nous n’avons jamais eu l’occasion de nous retrouver vraiment seuls, Roméo et moi. Oh bien sûr, nous avons eu quelques soirées tranquilles chez nous, ou entre amis, tandis que le ou les enfants étaient gardés par les beaux-parents. Nous avons pu faire un week-end à Casablanca il y’a 2 ans, entre amis. Mais nous retrouver seuls, rien que nous 2, hors de chez nous, cela n’était jamais arrivé.

Alors quand l’occasion s’est présentée, nous ne l’avons pas laissé passer !

J’avais une certaine appréhension à laisser BabyRose dormir ailleurs que chez nous, pour la première fois et pour deux nuits d’affilées… mais j’avais hâte également : Pas de réveil en fanfare à 6h en perspective, la tranquillité pendant 2 jours !! Nous avons donc déposé les enfants chez leurs grands-parents et nous sommes partis, à 1h30 de chez nous, dans une chambre d’hôte.

Après un trajet en voiture très tranquille (pas de pleurs, ni de bavardages intempestifs, de chamailleries et de petits malades indésirables), nous arrivons à la chambre d’hôte… en même temps qu’un jeune couple dont la femme est enceinte de leur premier enfant. Roméo et moi rions beaucoup… intérieurement !

Une fois installés, nous faisons un tour au village pour dîner. Puis nous rentrons nous coucher pour notre première nuit de tranquillité.

Réveil tranquille et serein à … 6h30… Bon nous sommes venus ici pour nous reposer un petit peu. Nous nous obligeons à nous rendormir

… 7h30… Allez un petit effort.

Troisième réveil à 8h30. Cette fois il ne faut pas exagérer, nous avons presque dépassé la décence de la grasse matinée, il est temps de se lever !

Après un copieux petit déjeuner offert compris dans le service de la chambre d’hôte, nous finissons de nous préparer. A l’heure où nous quittons les lieux pour aller nous balader, le jeune couple se lève à peine… Roméo et moi sommes morts de rire… intérieurement !

Au programme de la journée : balade, balade, resto et encore balade. Des balades à notre rythme, sans avoir l’attention portée en permanence sur les enfants pour qu’ils ne courent pas/tombent pas/se perdent pas/touchent pas tout et tout le temps…

Vous connaissez mon côté Pierre Richard, j’ai donc tenté la journée balade en bottes à talons. J’ai tout particulièrement apprécier la promenade en bord de mer… sur les rochers… mes bottes me disent merci ! (Je te traduis : j’ai oublié mes baskets) (Non je ne suis pas encore mazo au point de souhaiter délibérément me promener en talons)

Nous croisons une dernière fois le jeune couple durant une visite (nous avons été conseillé par les mêmes personnes) à qui nous conseillons de dormir. Non mais vraiment. BEAUCOUP dormir ! Ils sourient, nous répondent qu’on leur conseille ça tous les jours. Comme tous les couples qui attendent leur premier enfant, on voit bien qu’ils prennent ça à la légère. Nous gloussons, Roméo et moi… intérieurement.

Avant le dîner, nous avons un creux (dans l’emploi du temps) (pas dans le ventre). Nos balades sont finies. Nous avons bouclé le programme de la journée. Il n’y a pas de cinéma dans le coin. Ce n’est pas encore l’heure de dîner. Mais que se passe-t-il … Nous nous ennuyons !? Nous en profitons pour admirer la vue, panoramique, au soleil. Un grand luxe. Un moment de calme intense. Une notion oubliée depuis si longtemps !

Le lendemain, premier réveil à … 7h30. Ah, il y’a du mieux. Je fais l’effort de me rendormir. Second réveil à 8h50…

Un troisième matin comme ça et je dépasserais la barre des 9h. Mais il est temps de refaire les bagages et reprendre la route pour retrouver nos 3 loulous.

Les retrouvailles sont chaleureuses. BN et Rebelle nous sautent dans les bras avant de nous inviter à jouer avec eux. BabyRose boude. C’est l’heure de son déjeuner et elle est plus attirée par sa purée que par le retour des parents.

Chez papi et mami, les enfants ont été sages comme des images. En rentrant à la maison avec nous, ils sont fatigués, énervés, exigeants, capricieux, excités. Que du bonheur ! En une demi-journée, nous avons perdus le bénéfice de notre week-end en amoureux.

Roméo, on repart bientôt ?

Complicité
Complicité
Complicité
Complicité
Complicité
Publicités

2 commentaires sur « Un week-end SANS enfants ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s