Les trésors de nos enfants

Publié le Mis à jour le

Comme chantait le poète « Il en faut peu pour être heureux » (NDLR : Baloo – Le livre de la junge) (« Ouiiiiii, enco’ Bayou !!! »), nos enfants voient dans les choses ordinaires des trésors que nos yeux d’adultes ne savent plus voir !

(Tiens, encore un super-pouvoir !)

C’est pourquoi une simple promenade dans la rue avec eux se transforme pour eux en véritable chasse au trésor.

Oh… Un cailloux !

Oh… une feuille verte !

Oh… Une feuille sèche !!

Waoo, une pomme de pain !

Super… un bâton !

Un marron !

(J’habite en ville, alors imagine à la campagne/montage…)

Si je laissais mes enfants faire, la maison se transformerai en forêt. J’ai bien pensé faire un herbier avec, il faudrait que je concrétise cette idée, surtout l’automne. Tous les soirs, de retour de l’école, je fais donc la même remarque :

« Les enfants, vous laisserez vos trésors DEHORS. »

Et tous les soirs, mes enfants tentent une parade émotionnelle vicieuse et traître :

« Oh maman, je prend juste ce tout petit bâton ! S’il te plait, c’est un CADEAU POUR PAPA !sourire ravageur

« T’in maman, un tadeau pour foa »regard qui fait fondre

(Un jour il faudra que je te parle de cette manie qu’à Rebelle de transformer les « toi » en « foa » et les « quoi » en « foa »… Alors qu’au passage, elle préfère utiliser les « t » à la place des « c » par exemple…)

Et avec un peu de chance, toi tu auras droit au cadeau « fleur coupée-fanée » qui est quand même plus sympa que « bout de bois râpeux« .

La plupart de ces trouvailles se transforment donc en cadeau pour maman ou cadeau pour papa (déclinable en « papi », « mamie », « nounou »…). Occasionnellement je fléchis. J’autorise « Allez, un seul petit cailloux, mais on le met sur l’étagère là, pour que BabyRose ne l’avale pas. » Et quelques heures après, quand les enfants l’ont oublié, je rend sa liberté au petit cailloux.

Et puis un jour, après avoir fait une lessive, tu étends ton linge… et tu découvre que la poche du tablier du grand était rempli de vingtaines de petites feuilles séchées (qui se retrouvent trempées pour le coup). Feuilles qui, bien entendues, se sont déversées en morceaux minuscules dans le reste du linge censé être propre. Et là, tu reprends des mesures radicales…

« Les enfants, désormais, vous laisserez vos trésors DEHORS. »

Jusqu’à la prochaine fois.

Feuille bn
feuille Rebelle
« Une longue vue ! » dit BN en trouvant la feuille enroulée.
« Oh, un t’autisson !! » réplique Rebelle en lui prenant des mains.
#chacunsaréférence
Bouquet de feuilles
Oh… le beau bouquet de feuilles …
Publicités

2 réflexions au sujet de « Les trésors de nos enfants »

    manani a dit:
    21 avril 2015 à 20:07

    J’ai la même collection que toi dans la poche du tablier …. j’en peux plus! !!

    J'aime

      mamanoquotidien a répondu:
      22 avril 2015 à 08:16
      Estimons nous heureuses qu’ils ne nous ramènent pas de vers de terre, escargots…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s