Les petits bonheurs #2

Les petits bonheurs reviennent avec le numéro 2 !

Quand on est parent, il nous arrive d’être débordés, fatigués, à court de patience et même de se dire « si seulement je pouvais ne pas avoir d’enfants pendant une journée !« . Heureusement, il y’a aussi tous ces petits moments d’exception, un pur concentrée de bonheur à l’état pur !

Quand BabyRose va réveiller son frère et sa soeur, doucement, avec ses maladresses de bébé. Elle pose sa bouche sur la joue ou les cheveux du dormeur, un sourire béat aux lèvres.

Quand BN et Rebelle ne se quittent pas d’une semelle au jardin d’enfant, soudés telles des moules sur leur rocher.

Quand les grands présentent fièrement leur petite soeur aux gens qui s’approchent d’elle « T’es ma petite t’oeur !! ».

Quand BN s’exclame avec ferveur « J’en ai de la chance d’avoir DEUX petites sœurs moi ! B. il n’en a qu’une ! »

Quand, alors que nous sommes à tables, Roméo, les aînés et moi, BabyRose attrape ma serviette et s’enfuit en riant. La coquine !

Quand Rebelle va s’installer toute seule sur le pot, sans même demander de l’aide et qu’elle s’écrie ensuite, très fière d’elle « Ai fait pipi moi, ‘e suis une g’ande !! »

Quand Rebelle proteste, les larmes aux yeux, parce que son frère ne veut pas lui prêter son doudou « Mais ‘e l’aime fort moi, son doudou !! »

Et quand BabyRose attrape le doudou de sa soeur ainsi que le sien, pour les blottir contre elle et s’apaiser.

Quand à table, BN joue à « Haut les mains ! » avec sa soeur, et que, alors que je demande à Rebelle de poser ses mains sur la table et éviter les gestes brusques, elle me répond avec gravité « Non mais, maman, si ‘e baisse les mains, BN va tuer moi ! ».

Quand BN rapporte (enfin) des images « d’enfants sages » de l’école et qu’il rayonne de fierté. « Tu sais maman, j’ai été très sage aujourd’hui ! »

Quand Rebelle, pour reculer l’heure du coucher, agrippe mon cou avec ses mains pour me faire un « Bisous qui éc’ase ! ».

Quand BabyRose, pour ne pas quitter mes bras lorsqu’ils y’a des têtes nouvelles trop près d’elle, agrippe mon cou avec ses minuscules bras, d’une force inouïe.

Quand BabyRose entame un vrai monologue en gazouillant, pour nous raconter des histoires, avec son petit air décidé et malicieux et en pointant du doigt les choses dont elle parle.

Quand les enfants pétillent de bonheurs pour des choses toutes simples : faire des bulles, être invités à un anniversaire, maquillés, manger un bonbon, veiller tard, faire la fête avec les voisins, les amis.

Quand mes enfants ont une phase d’évolution – parce que l’enfant a une évolution par pallier, parfois même par régression – et que je réalise à quel point mon petit BN peut être grand et raisonnable parfois ; à quel point Rebelle a évolué sur le plan du langage grâce à la bonne volonté qu’elle y met (elle ne dit plus « M’a, T’a… mais Moi, Toi… » et elle répète bien volontiers les mots qu’elle écorche.)

Quand, à l’aéroport, alors que je reviens d’un week-end solo, je me fais assaillir de bisous, de trois tourbillons blonds et de « Bonne fête maman !!! » !

Et pour toutes ces petits choses du quotidien, on aime passionnément être parents !

BN
Complicité
Complicité
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s