L’enfant au tablier jaune

Publié le Mis à jour le

Complicité

A quelques jours de la première rentrée de Rebelle, je repense particulièrement à celle de BN.

Mon petit garçon est rentré en petite section un 5 septembre, le jour de ses 3 ans.

A l’époque, il me paraissait grand, comparé à sa toute petite sœur de 15 mois, si fière de lui. Aujourd’hui, quand je jette un regard en arrière, je le trouve si petit…

La nuit précédente, il a mouillé ses draps, pour la première fois depuis qu’on avait enlevé les couches. L’appréhension. Il s’est levé, un peu « chose ». Je l’ai aidé à se préparer et à enfiler son tablier jaune. J’ai voulu immortaliser l’instant en prenant une photo. Sa petite sœur Rebelle, 15 mois, l’a serré fort contre lui, sa petite tête bouclée appuyée contre lui. Ses yeux brillaient d’admiration. BN m’a sourit, un peu angoissé.

Nous avons emmené Rebelle chez sa nourrice.

Et puis une fois tous les trois, avec Roméo, nous avons pris BN par la main pour l’emmener à l’école. Sur le chemin, je n’en menais pas large. Mon petit garçon, mon aîné, allait entrer à l’école. J’ai essayé de cacher mon trouble. Sur le chemin, nous avons aussi parlé des copains qu’il allait se faire, de toutes ces activités qu’il allait découvrir, des jeux dans la cours de récréations.

Nous sommes arrivés les premières devant la classe. La maîtresse et l’ATSEM nous attendaient déjà, souriantes. Nous avons fait un bisous à BN et nous l’avons encouragé à dire bonjour. Spontanément, il s’est planté devant sa maîtresse, sur la pointe des pieds, pour l’embrasser. Il a fait pareil avec l’ATSEM. Sa maîtresse l’a alors pris par la main et l’a emmené dans la classe. Elle lui a montré qu’il y’avait des jouets.

Et soudain, il l’a vu…

Le même petit train en bois qu’à la maison.

Fasciné, il a commencé à jouer, sans nous regarder. Depuis le pas de la porte, nous avons dit au revoir, le cœur un peu serré. Avec toute la confiance qui caractérise notre petit bonhomme, il a juste adressé un sourire dans notre direction puis il est retourné à son jeu.

Nous nous sommes vite éclipsés, avant qu’il ne réalise que nous n’étions plus là, et pour garder de lui cette image de notre petit garçon heureux et en confiance, avec son train en bois. Il n’a jamais pleuré ni même protesté pour aller en classe, cette année là.

Malgré nos appréhensions, la rentrée de BN s’est formidablement bien passée.

Et bientôt ça sera son tour à elle, ma Rebelle. Elle, pétillante et affamée de vie, elle clown, elle, démonstrative et aimante. Je l’ai vécu pour son frère mais malgré cela, j’appréhende à nouveau cette rentrée. Cette première rentrée pour elle. Avec son tablier jaune un peu trop grand…

Tablier jaune
Cru 2015
Tablier jaune
Cru 2015
Tablier jaune Tablier jaune
Cru 2013
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s