Nos astuces parentales pour survivre à une famille nombreuse

Publié le Mis à jour le

Complicité

Comme tu le sais, cher lecteur, j’ai trois enfants, BN 5 ans depuis peu, Rebelle 3 ans depuis un peu plus et BabyRose 18 mois moins 10 jours.

Et comme chaque parent le constate au quotidien, gérer correctement son ou ses enfants, c’est savoir S’ORGANISER avant tout.

1 C’est ACCEPTER DE SE LEVER PLUS TÔT le matin, car tu dois non seulement te préparer mais préparer également tes enfants x leur nombre : leurs repas, leurs goûters, leurs sacs pour l’école..

2 C’est PREPARER A L’AVANCE au maximum, pour les repas par exemple, parce que quand vient l’heure de rentrer de l’école/la crèche/la nounou le soir, tu as l’équation suivante : (donner les bains x le nombre d’enfant) + (préparer et donner (et surveiller) le repas x le nombre d’enfants) + (faire le rituel du coucher et coucher les enfants x le nombre d’enfants) + accessoirement penser enfin à toi = la course.

3 Ou bien FAIRE DES PATES – DU RIZ – DES PETITS POIS – UNE OMELETTE – CHAUFFER DES PLATS PREPARES (et culpabiliser).

4 C’est LACHER DU LEST sur le ménage. Une maison propre, c’est chouette… mais avec un enfant, elle ne reste pas propre plus d’une heure. Alors du ménage oui, toujours (pas de formule miracle hélas) mais moins souvent. Il en va de ta santé mentale.

5 Idem pour le RANGEMENT (sauf si tu es, comme moi, atteint de TOC de rangement compulsif, où tu nettoies et ranges même la palette en bois que ton cher mari vient de sortir pour cuisiner) (mais ça c’est une autre histoire).

6 C’est EVITER DE SE RAJOUTER DU MÉNAGE et donc limiter la peinture, la pâte à modeler, surveiller au maximum bébé qui mange seul, avoir toujours un chiffon à portée de main. Bon ok, dans ces conditions ma maison n’est pas très « kid’s friendly » mais j’essaye de me rattraper le week-end quand Roméo est avec nous.

7 C’est essayer de garder UN TEMPS POUR CHAQUE ENFANT. Par exemple chez nous, mon travail me le permettant, je garde BabyRose une journée pleine par semaine. Le soir, une fois la plus petite couchée, je m’occupe exclusivement de Rebelle (BN patiente en jouant) (ou en traînant dans nos jambes…). Je lui lis une histoire, je lui fais un câlin. Ce temps est rapide mais ce temps n’est qu’à elle. Et je m’occupe du grand une fois ses sœurs couchées. Un jeu calme si l’heure le permet, une histoire, un câlin…

8 Se trouver Se trouver DU TEMPS POUR SOI aussi, car un parents aux batteries rechargées sera plus disponible qu’un parents épuisé.

9 Pour les enfants dormant dans la même chambre (comme c’est le cas chez nous) c’est LES COUCHERS EN DÉCALÉ, ce qui permet des endormissements plus rapides (en théorie) (Rebelle si un jour tu me lis) et garder du temps pour l’enfant. On en revient au point 7.

10… Ce qui nécessite de SE METTRE A TABLE TÔT. Pour des petits, essayez de compter 11/12h de sommeil par nuit pour les rendre opérationnels le matin.

11 C’est ANTICIPER LES IMPRÉVUS et avoir des solutions de garde de dernière minute : nounou, babysitter, famille, amis, voisins. Il faut prévenir ces personnes, en parler longuement avec elles pour connaître leurs disponibilités « au cas où », les prévenir qu’on peut faire appel à elles « au cas où ».

12 C’est PREVENIR LES ENFANTS au maximum de tout. Il faut savoir qu’un enfant n’aime pas trop les imprévus lui (moi non plus remarque). Il aime anticiper lui aussi. Donc il ne faut pas hésiter à se répéter. Si on va au jardin d’enfant, prévenir : « On part bientôt. Tu peux encore faire 3 descentes de tobboggans. ». Sur le trajet du retour, répéter le programme du soir à outrance: « Dès qu’on rentre, on prend le bain. TOUT DE SUITE. IMMEDIATEMMENT ». (on se débarrasse de ça !). Pendant le repas, bien insister : Après le repas, Rebelle, c’est une histoire et au lit ! dès fois qu’il lui prenne la lubie de tenter autre chose. Etc. Tu as compris le principe de répétition.
Bien entendu ces astuces ne sont que des astuces. Rien de mathématique ni de sûr dans ces méthodes. Elles sont basées sur mes expériences personnelles et celles de mon entourage. Bien entendu, comme toi il m’arrive de me planter totalement, de mal anticiper, de ne pas préparer à l’avance, de récolter un magnifique refus malgré mes précautions de prévention… Mais ces techniques aident. Et l’organisation reste le maître mot. A chacun de trouver la plus adaptée à sa vie de famille ^_^.

IMAGE
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s