L’hôtel Transylvanie 2

Publié le Mis à jour le

Complicité

A défaut de présenter des livres sur le blog (et pourtant on en lit quotidiennement à la maison) et d’être une maman bien-comme-il-faut, je vais plutôt faire une critique ciné…

Rien que POUR TOI, cher lecteur, je suis allée voir
L’hôtel Transylvanie 2
en avant première !
Pour toi, et un peu pour mes enfants. Et pour moi aussi.

Petit rappel si tu ne connais pas le numéro 1 : L’hôtel Transylvanie est un film d’animation mettant en scène le comte Dracula qui coule des jours paisibles dans son hôtel de monstres, avec ses amis (La momie, Frankenstein, l’homme invisible …) et sa fille Mavis. Un jour sa fille qui fête ses 118 ans (l’âge de la majorité chez les vampires) émet le souhait d’aller voir le monde extérieur. Son père qui garde un mauvais souvenir des humains, monte une mise en scène avec ses amis zombies dans un faux village humain, pour effrayer Mavis à tout jamais du monde extérieur. Le stratagème marche mais par (mal)chance, un humain aventureux et joyeux débarque à l’hôtel… et c’est panique à bord. Bien évidemment, lui et Mavis vont tomber amoureux, au grand dam de Dracula qui fera tout pour les séparer…

(Si tu ne veux pas connaître la fin du film 1, ne lis pas ma critique du 2ème volet !!)

Pour la petite histoire, quand ma copine V. m’a proposé d’aller voir le film au cinéma avec les enfants… je n’avais jamais entendu parler du 1 ! Une mise au point s’imposait. Je l’ai donc regardé la veille chez moi avec Rebelle à ma droite toujours vautrée sur moi, en train de me parler, de me montrer des livres, des jouets … et BabyRose à ma gauche me tirant par la main toutes les minutes pour que j’aille chercher ses poupées, son doudou, son goûter, etc. Du coup je n’ai pas vu tous les passages et pas du tout rit en même temps que BN et Roméo. J’ai même pensé qu’il avait l’air un peu pourri comme film. Mais bon, comme les places de cinéma était prises et payées, comme malgré tout ça me faisait une sortie entre filles… avec 6 enfants de 6 à 3 ans (oui je sais), je me suis raisonnée en pensant que je n’avais pas visionné ce premier opus dans les meilleures conditions.

Le lendemain, nous voilà arrivés au cinéma, V, moi et les 6 enfants. Par conséquent nous cherchons 8 places côte à côte. Un dimanche. A une avant-première. A 14h. 30 minutes avant le début du film. Si avec tout ça tu ne comprends pas que la salle est déjà blindée … !

« MER…CREDI ! Mais je n’ai payé que 7 places moi, j’ai oublié un enfant !!!! »

(Cri du cœur de V.)

Du coup quand enfin on s’est installés, on a essayé de se faire discrètes sur nos sièges, au cas où. Surtout quand on a vu débarquer des familles qui cherchaient des places désespérément. M’enfin elles n’avaient qu’à arriver avant !

Bon je la fait courte, les enfants ont été A.D.O.R.A.B.L.E.S ! Même ma Rebelle, la plus jeune, que j’avais hésité à emmener parce que le film n’était pas tout à fait pour les 3 ans (hum) et que finalement j’aurais pu laisser à la maison puisqu’on n’avait que 5 places enfants (hum hum). Je l’avais prise près de moi « au cas où » et parfois durant le film je lui attrapais la main pour lui montrer que j’étais là mais elle me repoussait :

« ARRÊTE MAMAN, je n’ai PAS peur ! »

OK.

Bon et ce film alors ?

Résumé : L’histoire commence par le mariage de Mavis et Johnny (l’humain du premier opus). Désormais Dracula accepte les humains dans son établissements. Quelques mois plus tard, Mavis est enceinte et quand le bébé vient au monde, Dracula est le plus heureux des vampères. Son petit-fils Dennis grandit paisiblement à l’hôtel. Mais à l’aube de ses 5 ans, ses parents envisagent d’aller vivre en Californie, dans la famille de Johnny, d’autant que le petit garçon semble plus humain que vampire. Ils organisent donc un voyage de reconnaissance aux Etats-Unis pendant que Dracula garde son petit fils. Or celui-ci est déterminé à prouver que Dennis est plus vampire qu’humain et ainsi le garder pour toujours à l’hôtel Transylvanie. Pour l’aider, il fait appel à ses amis de toujours, Frankenstein, l’homme invisible, la momie, le loup-garou…

Dans l’ensemble ce deuxième opus est plus coloré que le premier et il explore plus d’horizons. Alors que la majorité du 1 se déroulait à l’hôtel de Dracula, celui-ci fait voyager ses personnages beaucoup plus loin. Tu te doutes que l’histoire va donner lieu à des situations cocasses, à beaucoup de gags et d’aventures ! Je me méfie toujours des suites qui sont rarement bonnes mais est-ce parce que je n’ai pas vu le premier opus dans les meilleures conditions (?), j’ai BEAUCOUP rit devant ce film bourré de références actuelles (Frankenstein qui fait des selfies avec ses admiratrices, les réseaux sociaux, etc.).

Cependant le film va plus loin que ça en parlant de l’acception de l’autre, l’acception de la différence. Comme le dis si bien Mavis, Dracula ouvre les portes de son hôtel aux humains… mais pas son cœur. Et il n’a de cesse, tout au long de l’histoire, de prouver que son petit-fils est un vampire et par conséquent LUI ressemble.

Il aborde aussi le thème de trouver sa place dans ce monde et se trouver soit-même Au travers de l’acceptation des humains, Dracula va se révéler comme jamais. Et quand son père, un vampire de la vieille école (je suis très surprise que Rebelle n’en ai pas eu peur) débarque, chacun va devoir retrouver sa place dans ce monde en mouvement. Mavis est avide de découvrir le monde de son mari, et même si elle souhaite avant tout le bien de son enfant, elle le dirige plus volontiers vers son côté humain (elle l’inscrit notamment dans une école humaine). Dennis enfin, ce petit garçon terriblement attachant, tiraillé entre deux mondes, entre différents genres qu’il aime tout autant. Pour lui être un monstre ou un humain importe peu tant qu’il est entouré des personnes qu’il aime.

Je me suis donc R.EG.A.L.E.E devant ce film, V. et les enfants aussi. Evidemment, adultes et enfants ne font pas la même lecture de ce film mais chacun y trouve son compte de rire et de bonne humeur. Je ne peux pas te révéler les moments préférés des enfants, au risque de spoiler la fin. Mais le débriefing au retour dans la voiture était animé et enthousiaste !

L’hôtel transylvanie 2 – Sortie en France le 7 octobre 2015 – Conseillé à partir de 6 ans(Mais nos enfants, 5 ans en majorité et Rebelle ont passé un excellent moment !)

Hebergeur d'image
Une rencontre au sommet !

Complicité
Complicité
Notre joyeuse brochette !
Publicités

2 réflexions au sujet de « L’hôtel Transylvanie 2 »

    Sweetdaddy a dit:
    11 novembre 2015 à 21:01

    On devrait aller le voir ce dimanche, a priori toute la famille devrait plaisir à voir le film ; je trouve déjà le 1 sympa, donc vu ce que tu dis du 2…;)

    J'aime

      Mamanoquotidien a répondu:
      12 novembre 2015 à 12:59
      J’espère que toute ta famille appréciera ce film autant que nous ;-).

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s