L’enfant est bourré d’incohérences. En voici quelques exemples :

familleoquot

Le matin avant l’école, l’enfant veut jouer, mais n’a pas le temps. Le soir en rentrant, il a le temps mais ne veut plus jouer.

A 18 / 24 mois, l’enfant ne sait pas encore s’habiller seul mais tient absolument à le faire. A 4 / 5 ans, il sait mais ne veut plus.

L’enfant est très curieux mais hésite toujours à aller vers une tête inconnue (quoique…)

L’enfant ne veut pas aller au bain… mais ne veut plus en sortir !

L’enfant ne veut pas mettre ses chaussures pour sortir, mais une fois dehors, il ne veut plus rentrer.

L’enfant a froid mais ne veut pas garder ses chaussons au pied / mettre son écharpe et son bonnet.

L’enfant a chaud mais il joue en plein soleil plutôt qu’à l’ombre !

L’enfant dort comme un plomb les jours d’école et se réveille à l’aube les week-end.

L’enfant s’occupe seul lorsque ses parents sont oisifs mais réclame soudain beaucoup d’attention lorsqu’ils sont occupés.

BabyRose colle sa maman à longueur de temps mais refuse ses bisous et ses câlins. « Non !!!! E’ pas !! »

(Actuellement elle grimpe d’autorité sur mon tabouret et se scotche à mon dos tel un koala. Non, elle n’est pas collante. DU TOUT !)

Rebelle est toujours enthousiasme au moment d’aller à table, mais une fois devant son assiette, elle chipote et chipote et chipote encore pour déclarer au bout d’une heure que finalement non, elle n’a pas faim.

BN n’a jamais assez de jouets à Noël, à son goût, mais ne sais jamais à quoi jouer, une fois dans sa chambre !

BN voudrait avoir une chambre pour lui tout seul mais le soir venu, lorsque ses soeurs vont se coucher il m’avoue qu’elles vont (lui) manquer cette nuit ! » (ils dorment tous les trois dans la même chambre).

BabyRose (22 mois) estime qu’elle a passé l’âge de rester dans sa poussette et souhaite donc toujours en sortir. Mais elle ne supporte pas que son frère ou sa sœur s’y installent à leur tour.

Rebelle tient à son indépendance mais ne supporte pas d’être seule ! Souviens-toi de mon article à son sujet.

BN et Rebelle ne supporte pas que leur(s) petite(s) soeur(s) gribouille(nt) sur leur revue Babar. Pour autant, ils refusent d’en faire les coloriages.

Ainsi l’enfant marche toujours à contre-courant… A moins que ça ne soit nous, les adultes, qui n’allions plus dans le bon sens depuis que nous sommes devenus parents. Roh, les rabat-joie !

paradoxe

Publicités

6 commentaires sur « Les incohérences de l’enfant »

  1. Alors chez moi c’est tout pareil…
    Je peux même ajouter que:
    – Canaillou ne veut jamais faire de bisou à son papa quand il part travailler mais qu’une fois parti il pleure car il a pas eu de bisou…
    – il faut le traîner par la peau des fesses pour lui changer la couche en journée et bizarrement le soir une fois couché il fait absolument en mettre une propre (qui l’est puisqu’il a été changé 30mn avant…)
    – il veut toujours aller voir les animaux à la campagne mais une fois qu’on y est il ne veut pas les approcher…
    Bref, les enfants sont de drôles de créatures !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s