Le patchwork d’avril

Publié le

Ce mois d’avril est passé étrangement chez nous, entre vacances compliquées, maladie et visites familiales.

Après avoir perdu mon travail mi-mars, j’ai voulu profiter du mois d’avril pour être avec les enfants. J’avais beaucoup de projets en cours, notamment profiter de notre seconde semaine de vacances où nous serions tous les cinq pour sortir, nous balader, découvrir et profiter au maximum des spectacles offerts gracieusement par la ville. Bref je voulais nous créer de merveilleux souvenirs de vacances même si nous ne partions pas.

Les trois premiers jours de la première semaine m’ont immédiatement mis dans l’ambiance : Avec les enfants, cela n’allait pas être facile ! BN surtout était en pleine rébellion. Mais rébellion pourquoi ? Pour allonger le temps à jouer au jardin d’enfant ? Inviter son meilleur ami ‘Ba sinon rien ? Ne manger que des pâtes le soir et bien évidemment faire une cure interminable de Pat’Patrouille !?


By Six and the city. Je ne me lasse pas de regarder cette illustration, elle est criante de vérité et tellement drôle !

Heureusement à la moitié des vacances, Roméo et moi avions planifié un voyage en Italie, à Gênes, sans enfants ! C’était une vrai parenthèse pour souffler dans le quotidien toujours mouvementé des parents.

Le week-end a été réussi. Nous avons pu en profiter à notre rythme, un vrai luxe. Nous avons dîné au restaurant, chose que nous ne plébiscitons pas vraiment quand nous sommes cinq. Nous avons pris le temps de flâner, regarder, savourer à chaque instant.

Le lendemain de notre retour, je fêtais mon anniversaire. En famille et avec des amis. Je crois que mon corps n’a pas aimé supporté une année supplémentaire. Il m’a lâché le jour J. Le premier jour de nos vacances à cinq, quel timing !

anniv za

Cela a commencé par un état grippal bien corsé qui m’a mise KO. J’ai enchaîné sans transition par une infection pulmonaire qui me suis encore aujourd’hui. J’ai cumulé 11 jours de fièvre consécutifs.

Autant te dire que les vacances tous les cinq m’ont complètement échappé. J’ai visité mon canapé, mon lit, mon canapé. Je n’avais goût à rien. Au mieux, je pouvais sortir une heure au jardin d’enfant voisin avant de sombrer. Parallèlement, les enfants ont été adorables ! Est-ce le fait de me sentir si mal ou que leur père soit là ? Toujours est-il qu’ils m’ont soutenu à leur façon. Ma Rebelle au grand cœur, la plus empathique, s’allongeait souvent près de moi en caressant mon visage. BabyRose me prêtait son doudou en me le collant sous le nez. Tu connais l’odeur du doudou mâché ?! BN avait abandonné ses revendications.

Au milieu de ce tourbillon j’ai quand même réussi à suivre Roméo et les enfants lors d’une sortie à la mer, en souffrant, et à un anniversaire dans une structure Royal Kids. Boosté par la joie des enfants, j’ai suivi BabyRose qui prenait la fuite dans la structure des grands, en relais avec Roméo. A la fin j’étais plus fatiguée que les enfants eux-même.

royal kids

Une fois mon traitement ajusté et mon infection stabilisée, j’ai eu envie… de fraises ! Non je ne suis pas enceinte. Je voulais surtout faire des confitures maisons dans mon super robot Companion (je t’en parle bientôt). Et puis manger une charlotte aux fraises, des fraises avec du fromage blanc et des fraises toutes seules. Des fraises, quoi ! Nous avons donc pris notre dose de soleil à la fête des fraises de la région. Elle avait plutôt des allures de fête foraine où absolument tous les stands pour enfants étaient payants. Pour la santé de notre porte-monnaie nous devions faire un choix ! Nous avons donc privilégié l’achat notre cagette de fraises à prix réduit ainsi qu’un tour de manège pour les trois enfants en même temps.

fete des fraises

Et puis, nouvelle parenthèse dans ce mois d’avril perturbé, mes parents sont venus nous voir. Ils m’ont dorloté plus que de raison et je me suis laissée faire agréablement. Avec ou sans enfants (reprise de l’école oblige), nous nous sommes promenés autant que mon état le permettait.

balades diverses

Le mois d’avril s’est achevé sur des petits bonheurs qui m’ont apaisé.

Pour mai je vais tâcher de reprendre le rythme, continuer mes divers projets là où je les avais laissé et continuer à savourer chaque moment <3.

Bon mois de mai !

Publicités

3 réflexions au sujet de « Le patchwork d’avril »

    rivieramum a dit:
    9 mai 2016 à 20:46

    Profite bien miss

    Aimé par 1 personne

    Appellation Maman a dit:
    10 mai 2016 à 05:04

    Ai pas cool 😖 mais il en ressort tout de même de bien belles choses de ton mois d’avril! Rétabli toi vite et bien et bon vent pour tes projets du mois de mai! 😉

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s