plongeur

Depuis quelques temps, le comportement de BN envers moi a évolué vers un œdipe marqué.

L’œdipe, tu sais, ce comportement qui fait que le garçon est amoureux de sa mère et veut tuer son père. Vice-versa pour une fille.

Je te rassure, BN ne veut pas tuer Roméo (pas encore, adolescence, reste loin de nous !). En revanche il a pour moi une fascination grandissante et parfois gênante.

J’en veux pour preuve ce jour où, après une journée shopping, je montrais mes achats à Roméo. Parmi eux, une petite robe d’été marinière et bustier que j’ai enfilé. BN qui jouait sagement près de nous s’est soudain exclamé :

« Enfin maman, tu ne vas quand même pas sortir habillée COMME CA !?! »

J’ai eu un blanc. Roméo aussi. On s’est regardés, partagés entre la surprise et l’envie irrépressible de rire.

Nous avons rit.

Et puis j’ai quand même demandé à mon fils pourquoi il s’indignait de la sorte. J’avais tellement l’impression d’entendre la réflexion d’un homme pour sa fille ou sa femme…. venant d’un petit garçon à sa maman, c’était surprenant et déstabilisant ! Il a eu cette réponse :

 » Tu es trop belle comme ça ! Je ne veux pas que les copains prennent ma maman. »

C’était flatteur et surtout très mignon. Heureusement qu’il ne m’a pas répondu que la robe était moche ou pire, moi, moche et méchante dedans ! Enfin ça répondait à ma question : mon grand-petit garçon avait peur que les autres me trouvent « trop belle » et soient « amoureux » de moi.

Un autre jour, je me promenais avec le téléphone dans la poche arrière de mon short (sale habitude, je te l’accorde). BN est alors arrivé, a attappé mon téléphone sans prévenir puis a remis correctement mon t-shirt en s’exclamant : « Ne met pas ton téléphone dans ta poche, derrière, ça fait moche après avec ton t-shirt ! »

Donc il me regarde et jauge mon apparence ?!

Parfois je t’assure ça me fait peur l’espace d’une demi-seconde. Et puis je souris.

Plusieurs fois par jour il me câline : « Tu es belle maman, la plus belle des mamans et la plus gentille. Je t’aime ! »

Et puis ces jours-ci, avec cette même intensité, son amour se transforme pour moi en véritable colère quand je le contrarie.

« Tu es une méchante maman ! Je regrette que tu sois ma maman ! »

Ces instants sont plus rares que les déclarations d’amour. Ils font mal, ce n’est jamais plaisant à entendre, ni rassurant. Mais je me dis qu’il m’aime si fort, que sa colère est proportionnelle à cet amour. Forte et intense.

Ces instants passent tout aussi vite qu’ils sont apparus et les câlins reprennent de plus belle.

L’amour-haine, la passion, tous ces sentiments de grands animent mon petit garçon à sa mesure. Je prend, je prend tant qu’il m’en donne encore et tant pis pour les coups durs, c’est le prix à payer.

Mon BN, bientôt 6 ans, cet œdipe en puissance !


Publicités

4 commentaires sur « BN} L’œdipe intense »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s