Le Vallon du Villaret, un parc surprenant en Lozère

Publié le

Voilà près d’un mois que je n’ai rien posté. Ce ne sont pourtant ni les idées, ni les sujets qui manquent, mais le temps. Comment fais la blogueuse qui pars en vacances, poste un article détaillé avec un tas de jolies photos deux jours après être rentrée, et continue sur sa lancée alors même qu’elle garde ses enfants ou reprend le travail ?

J’ai quelques découvertes sympas à vous présenter, agrémentées de jolies photos mais je dois trouver le temps de les traiter avant de trouver l’occasion de rédiger un article !

Allez, soyons fou ! Je me lance le défi d’arriver enfin au bout de cet article…

Pendant nos vacances ardéchoises, nous avons fait un saut en Lozère pour découvrir un parc vraiment surprenant… et génial :

vallonvillaret2

Lorsqu’on m’en a parlé, je ne savais vraiment pas à quoi m’attendre. On m’a évoqué des parcours dans les arbres « mais ce n’est pas de l’accrobranche », des sons à découvrir, des oeuvres d’art à admirer… Bref, un melting-pot qui m’a dérouté ! Un coup d’oeil à la description du site Internet ne m’a pas plus éclairé :

vallonvillaret2

« C’est un endroit singulier, unique en France, l’un des plus visités des Cévennes. Depuis plus de 20 ans, le jeu, l’art et la nature y sont mêlés. Il y a du jeu dans l’art, il y a de l’art dans le jeu; la nature, elle, est partout. »

« Les enfants vont adorer, croyez-moi ! »

Encore plus intrigant tout ça ! J’ai donc fait confiance à ma source (NDLR : Ma tante ^_^) et nous avons organisé une sortie au Vallon du Villaret avec des cousins.

Alors, le Vallon du Villaret c’est quoi ?

Eh bien c’est un immense parc boisé, présenté comme une promenade jalonnée de jeux, parcours et découvertes en tous genre. Les sentiers aller et retour longent un cours d’eau. On passe même parfois sur l’eau via des ponts ou des filets. C’est avant tout un lieu très agréable qui peut servir de simple balade. Mais il est plus intéressant de participer à toutes les découvertes proposées. Le circuit forme une boucle de 2 kilomètre mais on peut à tous moments traverser la rivière pour faire demi-tour.

Tout au long de la promenade on découvre :

– Des parcours en filets dans les arbres adaptés à tous les âges
– Des oeuvres d’arts contemporaines intrigantes
– Des sons à découvrir en tirant sur des cordes le long du chemin
– Des phrases à lire, suspendues dans le ciel ou posées
– Des jeux d’eaux
– Des panneaux indicatifs avec beaucoup d’humour
– Etc.

Et puisqu’il est très difficile de classer toutes les activités/découvertes proposées dans des catégories, tant elles sont diverses et variées, je vais plutôt parler des activités qui m’ont marqué :

Le parcours dans le noir

Une maisonnette au coeur du parc propose de vivre l’expérience de la cécité total. Dans le noir le plus complet, mieux vaut bien accrocher la main courante qui permet de suivre le parcours, pour ne pas se retrouver bloqué. La maison n’est pas grande mais une fois à l’intérieur, le temps est suspendu. Nous l’avons fait en groupe et avons beaucoup rit. On entendait nos voix dans le noir qui se perdaient, quelle drôle d’impression de s’entendre sans se voir. Les plus petits étaient impressionnés et s’agrippaient à nous. Roméo portait BabyRose et je tenais la main de Rebelle. BN, fanfaron, a tenté de faire seul le circuit mais rapidement il a quitté le chemin… et s’est perdu. Nous avons du tricher un peu pour le retrouver avec notre smartphone. Pour le reste, nous avons joué le jeu avec un réel plaisir !

La maison « des barbapapa »

Les enfants l’ont baptisé ainsi. Cette drôle de maison en pierre blanche est une découverte aux sons. Dès l’entrée des billes sont proposées en libre-service. Il faut ensuite les glisser dans les nombreux trous répartis sur les murs et écouter les sons qu’elles provoquent. Les enfants aiment jouer avec les billes et les glisser dans les trous, plus que pour écouter les sons eux-même. Le plus difficile pour nos tous petits… est de restituer les billes à la sortie ! Car elles appartiennent à la maison « barbapapa » et ne sont pas un cadeau du parc. Ici, un écriteau humoristique indique que les gens ont parfois des moeurs étranges : certains glissent les billes dans leur poche. D’autres s’amusent à les lancer le plus fort possible.. Il y’a d’ailleurs, un peu plus loin sur le parcours, un tronc qui permet de restituer les billes si les enfants ont « oublié » à la sortie de la maison.. Le tronc est… plein de billes !

Des mots suspendus

Durant le parcours, il y’a des messages poétiques en lettres géantes.



crédit photo : vallon du villaret

Les parcours en filet

Ce parc est aussi un aventurier et propose des parcours en filet dans les arbres. Il y’en a pour les plus petits, d’autres destinés aux adolescents et adultes. Chacun y trouve son compte. Nous avons tous tenté l’expérience, même moi, avec mon vertige, modéré par la présence des filets.

« Hey ça bouge là ! »
« Je ne voudrais pas vous faire peur…. mais ça bouge encore plus par là ! »
« Heu… vous êtes surs que je dois me mettre debout ? Assise plutôt c’est mieux… non ? Non…. »
« Et là, comment on passe ? C’est quoi la consigne déjà ? »

Tu l’auras compris, je suis un peu boulet sur ce genre de parcours mais je me suis amusée presque autant que mes enfants.

Ce que j’en ai pensé

Je me suis régalée et les enfants aussi ! Ce vallon est vraiment une belle découverte, on ne s’y ennuie pas une seconde. Tantôt surpris et intrigués, tantôt dans l’action, on met tous nos sens en éveil. Sons, visuels, touchés… c’est une vraie palette d’émotions !

Si vous faite la promenade dès le matin, pensez à prendre votre pique-nique, quelques aires conçues exprès vous attendent à mi-parcours. Si vous commencez en début d’après-midi, pensez au goûter. Pour les plus petits qui ne peuvent pas marcher tout du long (2 kilomètres tout de même), le parc prête gratuitement des portes-bébé ! Par temps chaud, n’oubliez pas les bouteille d’eau. Par temps frais, prenez des gilets car n’oubliez pas que la majorité du parcours est sous les arbres.

Pour finir, un aperçut de notre aventure en photos…



Coucou c’est moi …et ça glisse !
A droite, Roméo


Petit BN mais…
Les enfants actionnent une turbine en tirant sur une corde
Ça va vite ce truc ! Tu veux en faire Fraise ? Heu…. (non)
Des mots se cachent dans le ciel
Chacun sa porte de sortie

Publicités

4 réflexions au sujet de « Le Vallon du Villaret, un parc surprenant en Lozère »

    Danielle gatto a dit:
    20 août 2016 à 15:09

    Quelle belle journée cela a dû être…quel bel endroit..

    Aimé par 1 personne

      Mamanoquotidien a répondu:
      21 août 2016 à 11:46

      C’est un superbe endroit que je recommande à tous, même sans enfants !

      J'aime

    Appellation Maman a dit:
    22 août 2016 à 06:28

    Très jolie découverte! Je manquerai pas d’y passer lors d’un prochain voyage en Lozère! Merci et bon retour! 😉

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s