Depuis 3 ans, BN est abonné à des revues Bayard dont nous sommes globalement satisfaits.

Cependant depuis quelques temps j’entendais parler d’Epopia (anciennement Rêve Aux Lettres), ce concept d’abonnement où l’enfant reçoit un courrier chaque mois auquel il doit répondre; une correspondance qui le transporte dans un monde dont il est le héro !

L’entrée au CP de BN couplé à l’apprentissage de la lecture était le moment idéal pour commencer l’aventure.

Direction le site Internet d’Epopia qui nous soumet les différentes formules existantes, les tarifs et les deux types d’aventures proposées : roi/reine d’un royaume ou directeur d’un parc animalier.

BN étant très chevaleresque dans l’âme, c’est sans hésitation que nous lui avons prit la formule « Mon Royaume ». Nous avons rempli ce questionnaire qui nous interroge par exemple sur la couleur préféré de BN ou le nom de son meilleur ami… puis cliqué sur VALIDE.

L’aventure était lancée !

Quelques semaines plus tard, BN a reçu son premier courrier. Dans une belle enveloppe illustrée d’un blason très officiel, il a découvert pas moins de 3 lettres rédigées sur du beau papier de qualité.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La première lettre, envoyée par la magicienne Bellegadar, lui annonce qu’il a été choisi pour devenir le nouveau royaume de Francia, quel honneur ! Et il a déjà une mission à remplir puisqu’il faut retrouver Pouki, l’animal de compagnie de Grouguignon, qui a été enlevé ! Grouguignon, c’est l’amuseur du royaume. Il a le même âge que son lecteur. Il aime chanter des chansons et faire des blagues. Il demande d’ailleurs à BN de lui en raconter une.

L’imagination de BN étant sans limite (😶)… la blague fut très inspirée de celle de Grouguignon, mais elle était franchement bien trouvée et m’a sincèrement fait rire !

Enfin la troisième lettre provient de Sir Mordau, le meilleur chevalier du royaume, qui accompagnera Grouguignon à la recherche de Pouki. Il est très fort grâce à son bouclier magique et donne d’ailleurs des instructions à BN pour en fabriquer un aussi fort !

« Je pourrai dire à Sir Mordau que j’ai même AMELIORE son bouclier !

img_20170101_151145960

Un badge et une couronne royale sont fournis avec le courrier ainsi qu’une carte du royaume sur laquelle BN s’est longuement penché à la recherche d’indices pour retrouver la trace du disparu.

Par un courrier retour, il peut donner ses instructions à Bellegadar pour mener l’enquête, répondre à la blague et aux question de Grouguignon ainsi qu’ajouter tout ce qu’il souhaite.

Ce premier courrier l’a emballé ! Mieux, lui qui n’aime pas trop écrire a pris plaisir à répondre lui-même certaines choses. Il a lu une partie de sa correspondance seul, absorbé par son nouveau rôle. Il s’inquiète beaucoup des réponses qu’il soumet à la magicienne : A-t-il fait le bon choix ?

La réponse au prochain courrier !

epopia

Publicités

8 commentaires sur « L’aventure Epopia #1 {Le roi #BN ! »

  1. c’est génial, j’adore cette correspondance et l’idée surtout que tout est réuni pour encourager les enfants à lire et à écrire (et puis recevoir du courrier moi je sais que les miens adorent) je vais regarder ça tout de suite, merci beaucoup pour ton partage

    Aimé par 1 personne

  2. Ah non, je ne suis pas d’accord, c’est ma fille la reine ! hihi… Nous l’avons inscrite aussi à Epopia. Elle adore, mais elle se sent encore un peu limitée pour répondre… pourtant, elle est très forte pour créer des livres, des histoires, des dessins… Mais elle accroche bien à l’histoire. On a pris un abonnement pour 3 envois, on verra si on poursuit ensuite. 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s