La propreté nocturne de Rebelle a commencé cet été en même temps qu’un étrange manège : chaque nuit, elle venait nous réveiller. J’ai mis du temps à réaliser qu’elle avait en fait peur d’aller seule aux toilettes, la nuit, malgré la présence de sa veilleuse super-nomade Pabobo.

Elle avait moins peur de se lever, avec sa veilleuse et venir me chercher dans la chambre parentale (porte d’en face) que d’aller directement de sa chambre aux toilettes (porte de gauche).

Evidemment, la distance entre sa chambre et la mienne est tout à fait égale à la distance entre sa chambre et ses toilettes, mais le cerveau enfantin raisonne d’une façon qui nous échappe.

Donc chaque nuit, elle attrapait sa veilleuse et venait se planter près de mon lit (de mon côté, laissant Roméo dormir confortablement), attendant… que je me réveille. Lorsque j’ouvrais les yeux, parce que je sentais une présence insistante et immobile, j’apercevais d’abord un bout de visage dans la nuit …

terreur-nocturne


… Je t’assure, j’ai eu quelques frayeurs !!

Depuis, j’ai remédié au problème. Chaque nuit, je met le pot près de son lit. Ainsi, elle ne sort plus de sa chambre. Et moi, je dors 🙂 .

Et si tu cherches une veilleuse de qualité, je te conseille les Pabobo que nous avons adopté à la maison !

Publicités

4 commentaires sur « Terreurs nocturnes et veilleuse Pabobo »

  1. Tibonhomme a adopté la veilleuse nomade depuis Noël.. J’ai l’impression qu’il s’endort plus facilement grâce à elle… mais il a encore quelques réveils nocturnes. Mais ça progresse 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s