Aujourd’hui je regardais tranquillement une célèbre émission immobilière, vautrée sur mon canapé, BN lové contre mon épaule et Rebelle engluée sur mes jambes. Du coup, le terme « tranquillement » me parait quelque peu sufait.

Passons.

Je regardais donc cette émission en rêvassant de ce que pourrait être notre prochain chez nous si l’occasion se présentait enfin, un chez nous avec un peu plus d’espace pour chacun.

Dans l’émission, les gens qui visitaient une maison venaient de pousser la porte d’une troisième chambre. Et soudain, vision d’horreur, le visage de la dame s’est figé !

Le visage blanc, les yeux exorbités, les mots lui manquaient pour décrire l’odieux spectacle qui se déroulait sous ses yeux. Mais qu’arrivait-il à cette pauvre femme, alors qu’elle visitait tranquillement (elle !) un joli pavillon avec 4 chambres (quel pied !) et un jardin ?!

« Il y’a deux lits dans cette chambre ! » s’est-elle enfin exclamé en retrouvant la parole, le ton horrifié, choqué !

Deux lits ! Horreur, deux enfants partageait UNE chambre ! Des parents indignes, que dis-je, IRRESPONSABLES, osaient imposer à leur pauvre chérubin de dormir dans une même pièce (de 12/13 m², vraiment pauvres gosses !). Encore heureux, ils avaient chacun leur propre lit mais enfin, penses donc, ils devaient partager le même OXYGÈNE toute la nuit ! Il y’a vraiment des scènes d’horreur, à la limite du supportable… !

{Le paragraphe qui va suivre contient des allusions très choquantes, âmes sensibles, s’abstenir !}

J’espère que cette pauvre dame va se remettre de ce choc… et qu’elle ne passera jamais chez nous, elle mourrait aussitôt d’une crise cardiaque ! Parce que, et tu le sais déjà si tu me suis un peu (^_^), mes TROIS enfants dorment dans UNE SEULE chambre !

« Trois enfants pour une famille,
Au pays des O’quotidien où s’étendent les ombres,
Une seule pièce pour les accueillir tous,
Une chambre pour les réunir tous
Et dans les ténèbres… de la nuit, les lier
Au pays des O’quotidien où s’étendent les ombres. »(à peu près J. R. R. Tolkien, Le seigneur des anneaux)

Et oui, nous avons osé. Par la force des choses surtout, puisque nous habitons un appartement 3 pièces. Il était idéalement proportionné lors de notre achat puisque nous étions futurs primipares, nous attendions impatiemment notre petit BN, le seul, l’unique…

Qui n’est pas resté seul et unique très longtemps. 42 mois plus tard (je te laisse faire le calcul xD ) nous étions passés de 3 à 5 et la taille de l’appartement, elle, n’a pas changé.

Alors en attendant de pouvoir faire mieux nous avons aménagé une chambre d’enfant aussi jolie que possible, fonctionnelle et relativement rangée.

Et tu sais quoi ? Mes enfants sont heureux comme ça.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Malgré les chamailleries, malgré l’envie grandissante de mon aîné d’avoir son espace vital rien qu’à lui, malgré leur souhait parfois d’avoir un espace plus personnel à chacun d’eux, malgré tout ça, il s’avère qu’en vacances, ils préfèrent toujours dormir ensembles, même si l’occasion leur ait donné d’avoir un chambre chacun.

Ils sont habitués à se sentir les uns près des autres et c’est pour eux une présence rassurante, un repère. C’est leur univers.

Cette intimé qui parfois leur pèse les réconforte aussi. Elle les rapproche beaucoup. Ils partagent tout ou presque, pour le meilleur souvent et pour le pire rarement.

Ils sont heureux, en bonne santé, aussi épanouis que les autres enfants, aussi dégourdis, aussi éveillés et intelligent que d’autres.

Alors oui, bien sûr, si nous le pouvions, Roméo et moi souhaiterions leur offrir plus d’espace. Mais en attendant nous sommes heureux comme ça, ENSEMBLES, les uns sur les autres certes, MAIS les uns avec les autres, les uns POUR les autres. Nous sommes un tout, une famille.

Et je savoure chaque instant de cette proximité qui ne durera pas toujours

{Et chez toi, ça se passe comment ?]

Publicités

10 commentaires sur « 3 enfants pour une chambre »

  1. Je suis certaine qu’avoir chacun sa chambre n’est qu’une idée que l’on se fait du confort dont auraient besoin des enfants!
    Ton avis sur la question m’intéresse comment avez vous organisé et géré la cohabitation d’un tout petit avec un plus grand? Les réveils nocturnes sans empêcher les autres de dormir??

    Aimé par 1 personne

  2. Je pense qu’on fait comme on peut et avec la place qu’on a. La personnalité des enfants (et peut-être leur âge ) joue également.
    Perso je n’ai qu’un enfant et je n’aurais pas envisager qu’il partage sa chambre vu son endormissement et son sommeil compliqués (quoique comme tu dis, qui sait si ca aurait été mieux?)
    Bref, quand j’étais jeune, j’avais ma propre chambre et je n’aurai pas du tout aimé partager,mon frère et ma soeur ont longtemps partager une chambre et ne s’entendent pas du tout.
    j’étais plutôt indépendante (même petite) et j’avais vraiment besoin de mon espace propre, j’ai eu la chance que mes parents puissent me l’offrir.
    Bref, chacun fait au mieux et on s’adapte à tout pour en tirer le meilleur.
    Je pense tout de même qu’il y a un moment où un enfant a envie d’un petit monde rien qu’à soi.

    J'aime

    1. Tu as raison Emma, lorsqu’on a la chance de pouvoir leur offrir un espace chacun c’est bien. En attendant d’avoir cette opportunité, nous faisons au mieux pour aménager leur chambre afin qu’ils ne soient pas trop à l’étroit 😉.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s