En vacances, sur la route entre Nice et Bruxelles

Publié le

Les vacances sont terminées depuis quelques jours, mais j’ai encore la tête ailleurs. En effet, nous sommes partis 9 jours sur la route, entre Nice et Bruxelles, roulant plus de 2800 kilomètres !

Au départ, notre cahier des charges contenait le mariage d’un de mes cousins, le 22 avril, en Belgique. Nous y avons vu l’occasion de faire la route en étapes pour profiter aussi de la famille.

Samedi 15 avril – Départ pour la périphérie lyonnaise y passer le week-end de Pâques

Lorsque nous avons beaucoup de route à faire, nous aimons partir tôt. Très tôt. A 4h30, le réveil à sonné chez nous pour un départ à 5h15, juste le temps de boucler les dernières valises, prendre un café/thé sur le pouce histoire de tenir le coup et porter chaque enfant de son lit à la voiture.

Notre première étape avait lieu à 500 kilomètres de là, dans la périphérie ouest de Lyon, chez ma cousine, où nous avions prévu de fêter Pâques en famille.

Le voyage s’est passé tranquillement jusqu’à Lyon où nous avons, presque inévitablement, rencontré quelques bouchons. 30 minutes de ralentissements exactement, juste le temps pour BabyRose d’être un peu malade, histoire de nous mettre dans l’ambiance. Mais si, souviens-toi, chez les O’Quotidien nous avons l’habitude des petits malades en voitures et des voyages cauchemardesques ! Nous sommes arrivés chez ma cousine pour l’heure du déjeuner.

Les enfants étaient sur-excités de retrouver leurs cousins, malgré la fatigue. Ils ont profité du jardin, nourri les lapins, etc. Le soir je souhaitais emmener les grands à la messe de Pâques, un incontournable pour moi. BN ne s’est pas laissé convaincre mais Rebelle était contente d’y aller avec ma cousine, sa fille et moi. La messe était belle mais j’ai présumé des forces de ma petite puce qui, trop fatiguée, m’a fait une crise en plein milieu de l’homélie, juste quand l’église est très silencieuse pour ceux qui ne connaissent pas, m’obligeant à sortir un long moment avec elle.

Le lendemain, dimanche, les enfants se sont promenés à vélos et trottinettes avant de partir à la chasse aux oeufs en plein air. Tu t’en doutes, la chasse fut bonne ! Les enfants se sont amusés et régalés. De mon côté j’ai profité de ma cousine et j’ai pouponné avec son troisième enfant. Le soir, nous avons refait nos valises pour le lendemain.

La chasse aux oeufs

La chasse aux oeufs
La chasse aux oeufs
La chasse aux oeufs
Week-end entre cousins
Balade en famille

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Babyrose sur sa trotinette

Lapin ! Lapin !

Lundi 17 avril – Direction la région parisienne où nous attendent parents et famille

Avec à nouveau 500 kilomètres à parcourir, nous sommes partis vers 7h00. Comme d’habitude, les enfants ont très peu dormi dans la voiture, ruinant tous nos espoirs naïfs de pourtant-rodés parents depuis 6 ans. Cette fois, pas de bouchons sur la route, quelques légers ralentissements et une petite Rebelle un peu malade à moins d’une demi-heure de l’arrivée… pour la forme. Ça serait bête de perdre la main non ?!

Cette fois nous sommes allés poser nos valises chez mes parents pour 4 petits jours. A midi, les enfants ont à nouveau reçu des oeufs en chocolat. L’après-midi nous avons eu la visite surprise de tonton O, mon frère aîné. Les enfants étaient plus que ravis, surtout BN à qui mon frère a fait découvrir un jeu tout droit sortir de mon enfance : le croquet. Tu connais ? Puis une de mes cousines, fraîchement mariée et enceinte de 8 mois est venue récupérer du matériel de puériculture que je lui avais amené, l’occasion pour nous de nous retrouver (je ne l’avais pas revu depuis mars 2015 !) discuter des dernières nouvelles.

Le lendemain, nous avons rendu visite à ma grand-mère que je n’avais pas revu depuis trop longtemps elle aussi. Une autre de mes cousines, que je vois en général quelques jours en août chaque année, était là avec ses deux petites filles. Nous en avons profité pour faire une photo de famille de ma grand-mère avec 5 de ses 12 arrières petits-enfants. Profitant d’un rayon de soleil, les petits sont allés jouer au foot dans le jardin et grimper aux arbres. C’est la première fois que je voyais BabyRose se lancer à l’assaut des branches (basses), avec un grand plaisir. Ils ont également (re-re)reçu du chocolat de la part de ma grand-mère, donnant lieu à un grand moment :

A chaque enfant, avant de lui remettre un lapin en chocolat, ma grand-mère demandait : « As-tu été sage ? Très sage ? », ce à quoi, bien entendu, l’enfant répondait un grand OUI avec conviction. Arrivée à BabyRose, la question fut la même et ma petite fille, très assurée, répondit : « Oui ! Mais BN, LUI, il a pas été sage !! ». Nous avons été surpris, nous avons rit. Mon grand garçon est resté coi, sans doute stupéfait et craignant peut-être de ne pas avoir de lapin, LUI (rassure-toi, il en a eu un aussi).

Le lendemain j’ai emmené mon fils chez le coiffeur en prévision du mariage qui nous attendait, puis nous avons profité de mes parents (un peu quand même), de ma cousine-jumelle (un peu aussi) avant de nous préparer pour passer la soirée au restaurant. Nous sommes allés chez Léon de Bruxelles en famille, avec mes parents, mes frères, ma belle-sœur, mon neveu et ma nièce, pour fêter les 70 ans de mon père. Un beau moment pour nous qui sommes si peu souvent réunis tous ensembles. Les cousins étaient heureux de se retrouver, un peu excités aussi. Nous nous sommes régalés de moules-frites et de gaufres dans une ambiance détendue.

Le jeudi, pour notre dernier jour en région parisienne, nous avons soufflé un peu. Beaucoup de trajet, beaucoup de monde à voir. Avec un tel programme, je voulais trouver un peu de temps pour vraiment me poser avant de reprendre la route. Nous avons été au jardin d’enfants où nous étions seuls (puisque la zone C avait repris l’école), comme un avant-goût de rythme IEF, les enfants ont joué jusqu’à saturation au croquet et avec mon ruban de GRS, et nous avons vu une de mes tantes, voisine de mes parents. Nous en avons profité pour faire des essayages vestimentaires avant le mariage, pour nous rendre compte que…

– BN, ne gonfle pas le ventre s’il te plait, je n’arrive pas à fermer ton pantalon… BN, arrête ça S’IL TE PLAIT…
– Mais maman, je ne gonfle PAS le ventre !  😨

BN avait grandit et grossit (un peu) et qu’il rentrait mal dans son pantalon blanc (acheté exprès pour l’occasion !). Pire, la ceinture qu’il devait mettre comme tous les enfants d’honneur ne fermait plus !! En urgence, ma tante qui gère bien mieux la couture que moi, a pu changer les boutons pression de place et nous sauver la mise !

Le soir nous nous sommes couchés tôt pour reprendre la route le lendemain le plus vite possible et remplir au maximum notre cahier des charges.

Mon seul regret durant cette étape : ne pas avoir vu mes amies, que je n’ai même pas prévenu de mon passage (mille pardon), sachant que je n’aurais pas le temps de les voir. Et avoir loupé la naissance de la petite Léana de quelques jours à peine (grr) !

Le croquet
L'arbre aux enfants
Rebelle

Rebelle fait de la GRS
Des moules chez Léon de Bruxelles

Vendredi 21 avril – La Belgique nous attend

Avant de partir en vacances, nous pensions que le vendredi serait une journée simple : départ de chez mes parents vers 9h00, arrivée à Bruxelles vers 12h30, parfait pour déjeuner local, puis visite avant de rentrer le soir chez mon cousin expatrié qui nous accueille pour la nuit.

Au milieu de cette journée bien pleine, nous avons du ajouter une étape. Direction Mons, à l’ouest de Charleroi, bien au sud de la capitale pour rencontrer le couple qui avait la gentillesse de nous accueillir la nuit suivant le mariage. Avec du retard sur la route du à 20 minutes de bouchons au nord de Paris, puis un rappel à l’ordre de Rebelle nauséeuse (sinon on ne s’amuse pas assez !), nous sommes arrivés à Mons à 13h00 où nous avons d’abord pique-niqué … dans la voiture, rapport au froid qu’il faisait dehors. Ensuite nous sommes allés rendre visite à Y et M, nos futurs hôtes et mettre au point l’organisation du lendemain soir.

Nous avons dès que possible filé à Bruxelles pour visiter un peu le centre, avec le temps qui nous restait. Direction la grand’ place (nous ne pouvions faire que ça en peu de temps) et la cathédrale saint Michel et sainte Gudule, cette place pavée avec son architecture impressionnante et chargée. Nous sommes passés rapidement devant des passages couverts du même type et de la même splendeur que ceux qu’on trouve à Paris, devant une boutique de tintin (sans entrer toutefois sous peine de s’y éterniser) avant d’atterrir bien sûr devant le petit Julien, le Manneken-Pis. Devant un tel attroupement, BN s’est étonné :

– Mais qu’est-ce qu’ils regardent ?
– Le petit bonhomme qui fait pipi !
– Ah… 😶… Je ne vois pas l’intérêt !

Ahah ! Il l’a quand même trouvé drôle, ce petit bonhomme. Nous n’avons pas eu très chaud, à Bruxelles, heureusement nous avons pu déguster une bonne gaufre au chocolat (la pire idée du moment, dixit Roméo) pour nous réchauffer !

Le soir, nous sommes allés dormir/camper chez mon cousin, dans sa grande maison. Nous avons retrouvé un oncle et une tante ainsi que d’autres cousins. J’ai pouponné, à nouveau pendant que les enfants courraient partout. Ils n’ont pas l’habitude de tant d’espace.

Bruxelles
Bruxelles
Une gaufre de Liège
Bruxelles
Bruxelles
Le manneken pis

Le mariage – Ô temps suspend ton vol

Le lendemain était le jour du mariage. Nous avons passé une très belle journée en famille, chargée d’émotion. Mes enfants étaient enfants d’honneurs et Rebelle était chargée d’amener les alliances, quel honneur. Je te raconte comment on a plaisanté, avant que la messe ne commence, sur le coup de « 4 mariages et un enterrement » (le film), quand le témoin perd les alliances et les remplace par des bagues étranges ? Je te raconte comment ma fille, dans sa détermination à ne jamais m’écouter, a joué pendant la messe avec le coussin des alliances et en a fait tomber une ?!

On a entendu « ding-deling-gling » dans l’église silencieuse… Plus un souffle… Heureusement nous l’avons tout de suite retrouvé, sauvé ! Les mariés se sont dit OUI et remis les alliances, les gens ont chanté et prié, c’était émouvant et j’aurais versé ma petite larmes si je n’avais pas été souvent distraite par mes enfants qui allaient et venaient, en silence et pieds-nus pour certains (BabyRose, si un jour tu me lis…).

Le repas s’est déroulé dans une salle magnifique type grande rénovée. Les gens étaient heureux. Les enfants se sont amusés. Le soir venu, avec la fatigue, la maladresse de Rebelle a atteint son apogée en cassant consécutivement deux tubes de dragées (la première fois ne lui ayant pas suffit). Nous sommes partis presque à regret, l’instant de grâce était fini.

Les alliances
– Rebelle, elles sont où les alliances ? – Heu…

Le mariage
L'entrée au foie gras

Buffet des desserts
Oui je ne montre que la nourriture parce que c’était BON et c’est plus facile à montrer qu’une salle remplie de gens !
Dimanche 23 avril – Le retour en étape

Nous avons regagné Mons pour dormir chez Y et M sans faire de bruit. Le lendemain, après une conversation sympathique autour d’un copieux petit déjeuner, nous avons repris la route, direction Belleville près de Villefranche sur Saône. Nous avons pique-niqué sur la route et nous sommes arrivés dans un gîte chaleureux après un voyage sans encombres.

Une sortie au restaurant, un esclandre de BN en plein milieu de la salle (pour nous rappeler qu’il ne faut jamais baisser la garde) et une nuit plus tard, nous avons repris la route pour la toute dernière étape de notre voyage. Nice.

Le fait de voyager un lundi était extrêmement agréable. Les enfants de notre zone avaient repris l’école mais nous étions encore dans la voiture, au soleil, notamment lors de notre dernier pique-nique, et au calme (relatif). le fait de rentrer en étapes nous a permis d’échapper aux nausées intempestives, de limiter la fatigue et d’aborder chaque étape plus sereinement.

Une fois chez nous, en une heure les bagages étaient rangés et trois machines de linge se sont succédé. Quand je pense qu’avant d’être parents, nous mettions parfois plusieurs jours à ranger nos valises… j’ai honte !

Bref, nous avons passé 9 jours fous et géniaux ❤

Le gîte Clos beaujolais
Le gîte Clos Beaujolais
Le gîte Clos Beaujolais

Publicités

6 réflexions au sujet de « En vacances, sur la route entre Nice et Bruxelles »

    Appellation Maman a dit:
    26 avril 2017 à 15:54

    Une super aventure de 9 jours… bien que pas de tout repos avec trois enfants! Comme je compatis 😉 Merci pour ce partage! On ressent bien le bonheur et le plaisir que vous avez eu durant ces quelques jours suspendus! Bon courage pour l’atterrissage 😉😘

    Aimé par 1 personne

    Bougie d'Automne a dit:
    26 avril 2017 à 20:52

    😂 la reflexion de BN sur le MannekenPis m’a beaucoup fait rire, la vérité sort de la bouche des enfants! Pour le mariage, on s’est rendu compte en regardant les vidéos du notre que notre nièce elle aussi avait fait tombé une alliance en secouant le coussin 😱Et que dire de la photo du buffet des desserts du mariage… j’espère que tu m’en as ramené!! En tout cas j’ai vraiment l’impression d’être partie en weekend avec vous! 👍🏻

    Aimé par 1 personne

      Mamanoquotidien a répondu:
      26 avril 2017 à 21:01

      Mais quelle idée de confier les alliances à des petits enfants et à leurs parents tout aussi maladroit 😂. Sinon j’aurais bien voulu me ramener aussi des desserts, ils étaient délicieux !

      Aimé par 1 personne

    Danielle gatto a dit:
    27 avril 2017 à 12:50

    Chère maman, quel bonheur de suivre les compte-rendus de ta petite famille. Quel merveilleux cadeau à laisser à tes enfants…toute leur enfance racontée avec amour..quel plaisir de te lire et de vous voir..un peu…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s