Je connais un peu le département du Gard pour y avoir de la famille et l’avoir visité étant enfant. Mais je n’ai que peu de souvenirs. Aussi, lorsque l’opportunité nous a été donnée de visiter la grotte de la salamandre dans la ville de Méjannes-le-Clap, nous avons aussitôt planifié un weekend gardois avec les enfants. L’occasion de prendre un peu l’air tous les cinq.

Nous avons donc loué un mobile-home 4/6 personnes, du vendredi au dimanche matin, dans l’un des deux campings de la ville. Nous avons apprécié l’accueil des propriétaires, la piscine juste en face de notre habitation dont nous avons bien profité et l’aire de jeux pour les enfants.

Le samedi matin, nous avons donc programmé notre visite de la grotte à 10h30, heure de la première visite guidée.

La grotte de la salamandre
La grotte de la salamandre
La grotte de la salamandre

Le parking principal se situe à 15 minutes à pieds de la grotte. Il y’a un autre parking annexe juste à côté du site, pour les personnes handicapées ainsi qu’un dépose-minute. Situé dans les arbres, ce parking très nature annonce la couleur. Il faut ensuite s’enfoncer dans la garrigue sur un sentier pour arriver à la grotte. Sur le trajet, des panneaux pédagogiques jalonnent le parcours et permettent de aux plus jeunes de ne pas se lasser du quart d’heure de marche. Au recto (sens de la marche à l’aller), ils présentent la faune et la flore qui nous entoure. Au verso (sens du retour), ils posent des questions sur la grotte que l’on vient de visiter.

Nous arrivons enfin devant la fameuse grotte… enfin devant un grand bâtiment en bois, harmonieusement posé sur le flanc de la colline, dans la forêt, qui est à la fois l’accueil de la grotte, la boutique et le lieu de restauration.

Il est 10h30. Nous sommes pile à l’heure ! Les employés nous accueillent chaleureusement, nous prêtent une veste pour Roméo (oubliée au mobile-home)(et quand on n’a pas de tête et bien… on n’a plus le temps d’aller la rechercher !) parce qu’il fait 11°C sous terre, ainsi qu’un porte-bébé pour BabyRose en cas de fatigue durant la visite (elle s’est donc senti obligée de l’essayer, pauvre enfant, avec un sourire jusqu’aux oreilles).

La guide nous invite ensuite à entrer enfin pour découvrir l’immense grotte. Découverte en 1965, elle n’a été ouverte au public que très récemment en 2013 par des privés. Elle reste un lieu très préservé. Très bonne surprise donc, du fait de son aménagement récent, le chemin que nous suivons est large, équipé d’un revêtement anti-déparant et balisé par des leds discrète. Le garde-corps est très efficace. A aucun moment de la visite, nous n’avons craint pour la sécurité de nos enfants.

En elle-même, la grotte est immense (comme un stade de football), splendide, sublimée par un éclairage discret et inoffensif pour le calcaire. On y admire d’innombrables concrétions (structures), immenses, diverses, splendides. Des stalactites, des stalagmites, des colonnes, des draperies, des « brocolis » pour reprendre les propos du guide… Le guide justement, pour intéresser un peu les enfants à la visite, pointait de sa lampe torche des structures en forme d’animaux. BabyRose avouera plus tard ne pas avoir aimé le tig’e ! En groupe, nous parcourons donc cet endroit immense jusqu’à former une boucle presque fermée et revenir par un belvédère qui surplombe tout l’ensemble.

Pour les enfants, très intéressés par les concrétions, beaucoup moins par les explications du guide, l’apogée de la visite est ce moment où, postés sur le belvédère, nous observons un autre groupe de visiteurs descendre en rappel à 50 mètres au dessus de nos têtes ! Impressionnant pour nous, bien plus pour eux j’imagine. Il existe encore deux autres façons de découvrir cette splendide édifice naturel : depuis le belvédère pour les personnes handicapées ou à mobilité réduite, ou dans les coulisses en mode spéléologue.

A la sortie, le soleil nous réchauffe agréablement. Nous aurions pu nous restaurer sur place si nous le souhaitions (mais nous avons pris l’option pique-nique). Les enfants ont profité d’une aire de jeu pour les 3-12 ans quelques instants pour se défouler.

Sur le retour nous avons retrouvé les panneaux pédagogiques qui nous ont permis de prolonger agréablement l’aventure que fut la découverte de la grotte de la salamandre.

Mais au fait, d’où vient ce nom « Grotte de la salamandre » ? Il fut inspiré par une petite salamandre tombée dans la grotte, que des spéléologues, en visitant la grotte, ont trouvé et ramené à la surface. Parce que bien entendu, ces petites bêtes ne vivent pas sous terre.

Ce fut une visite incroyable ! Même les enfants ont aimé. Aujourd’hui BabyRose nous parlent des stalactites qui tombent et des stalagmites qui montent. Et régulièrement, pour ne pas oublier, elle demande confirmation à son frère !

La grotte de la Salamandre
Un panneau pédagogique
La grotte de la Salamandre
Des stalactites
La grotte de la Salamandre
Une colonne tombée
La grotte de la Salamandre
Stalactites et draperies
La grotte de la Salamandre
En bas, on aperçoit le chemin balisé
La grotte de la Salamandre
Les enfants se défoulent dans l’aire de jeux
La grotte de la Salamandre
Une salamandre ? Non, un lézard !

Entracte

Le soir nous avons mangé à la pizzeria l’Italiano au cœur du village de Méjannes-le-Clap. Dans un décor très 50’s, nous sommes accueillis avec beaucoup de gentillesse et professionnalisme par les serveuses et un chef cuisinier soucieux de nous satisfaire. Il y’a de l’attente au restaurant et les serveuses nous proposent de lancer en premier le repas des enfants. Mieux, elles amènent des coloriages et des crayons de couleurs. Avec ça, la soirée s’annonce bien et nous passons un excellent moment. A la fin du repas, pendant qu’on savoure nos café avec Roméo, les enfants qui se sont fait une petite copine (en 30 secondes) courrent avec elle sur la place du village. Au moment de partir, surprise, le restaurant leurs offre un œuf en plastique rempli de bonbons et d’un petit gadget.

A priori, Méjannes-le-clap mérite son label de village Famille Plus !

Le pont du Gard
Le pont du gard
Le pont du gard

Sur la route du retour, dimanche, nous faisons un arrêt au Pont du Gard. Impossible de passer à côté de cet incroyable édifice romain chargé d’histoire ! BN qui se passionne pour les BD d’Astérix et Obélix va pouvoir connaître un bout de la réalité romaine, dans la vraie vie.

Après avoir pris nos billets, nous nous dirigeons vers le pont qui nous apparaît soudain, imposant et majestueux, au bout du chemin. Il fait une chaleur écrasante (43°C !), nous pensons à bien nous hydrater. Heureusement nous pouvons attendre la guide pour la visite guidée à l’ombre des marches qui mènent au dernier étage du pont. Lorsqu’elle arrive, et à sa suite, nous découvrons une partie de cet aqueduc construit pour acheminer l’eau depuis une source à Uzès jusqu’à la ville de Nîmes, durant 400 ans. Construit en 5 ans seulement, il témoigne de la grande maîtrise technique romaine.

La traversée du pont est en grande partie couverte, ce qui procure de la fraîcheur. Une fois sortie de ce long couloir, nous pouvons admirer le paysage qui nous entoure. Depuis le pont, nous avons une vue incroyable. Une fois le pont parcouru de part en part, nous longeons un petit sentier qui nous mène à un point de vue depuis lequel nous admirons le côté authentique du pont (une route ayant été construire du côté par lequel les visiteurs arrivent). Il termine parfaitement une visite rapide et efficace avec trois jeunes enfants.

C’est sur cette belle (re)découverte que nous terminons notre séjour gardois.

« C’est beau mais quand même, je n’aime pas les romains ! » (culture Asterix et Obélix oblige).

Le pont du gard
Côté authentique
Le pont du gard
Vue d’en-dessous
Le pont du gard
Depuis le haut du pont
Le pont du gard
Une visite à ciel (presque) ouvert au dernier étage du pont
Le pont du gard
Le pont du Gard dans les arbres

Le pont du Gard
En attendant la guide

Un grand merci à l’équipe de ViaParents pour nous avoir donné l’opportunité de découvrir la grotte de la salamandre.

 

 

Publicités

3 commentaires sur « Un weekend kidsfriendly dans le Gard »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s