Cette année, notre rentrée aura un goût particulier. Un goût doux-amer pour ma part.

Cette année en effet, mes filles Rebelle et Babyrose retournent à l’école, respectivement en CP et moyenne section de maternelle, à leur demande, tandis que BN reste en homescooling avec sa toute petite soeur Marshmallow et moi.

J’ai eu toute l’année pour me faire à cette idée puisque rapidement, Babyrose a exprimé son souhait d’aller à l’école pour connaître cette institution « comme les copains « . Quand à Rebelle, d’un naturel indécis, elle a hésité toute l’année (et est encore très partagée à ce jour) entre retourner à l’école ou continuer à la maison. Là, je reconnais que c’est moi qui l’ait incité à retourner à l’école pour que sa petite soeur ne s’y sente pas trop seule, pour que Babyrose ait une vraie chance de s’adapter à la scolarité sans abonner trop vite.

Mais tu connais l’ambivalence des mamans. Malgré cela, je suis un peu triste de ce retour à l’école. Nous devrons nous lever plus tôt le matin, certes (et avec les nuits pourries que ma douce Marshmallow m’offre actuellement j’appréhende vraiment) et nous serons soumis aux contraintes d’école : la course du soir entre les devoirs, les bains, les repas pour un coucher le plus rapide possible ; les influences musicales douteuses ; les jeux ou modes qui ne m’avaient pas manqué… Mais au delà de tout cela…

Les filles vont me manquer.

Mais il y’aura aussi des points positifs et ce sont ceux-là que je veux retenir :

Le matin je serai au calme pour travailler le formel avec BN, Marshmallow étant tranquille et patiente le matin.

Mon fils ne se sentira plus le seul à travailler comme ce fut souvent le cas l’an passé. (En plus le soir c’est lui qui regardera Rebelle faire ses devoirs et non l’inverse !)

Il aura de vrais temps d’intimité dans la journée sans avoir constamment ses sœurs sur le dos. Il en exprime souvent le besoin et ces temps seuls lui feront du bien.

Lorsque Roméo travaillera le matin et sera avec nous les après-midi, il pourra gérer les filles tandis que je pourrais profiter avec BN de sorties adaptées à lui.

Notre organisation

Récemment BN a exprimé le souhait de travailler à la maison dans une ambiance d’école. Il a même hésité à retourner à l’école lui aussi (😱😱). En creusant un peu, j’ai compris qu’il souhaitait un cadre plus scolaire et une organisation structurée. Cela le rassure.

Chez nous, cela passera par un emploi du temps. En commençant l’IEF l’an dernier, j’étais pourtant contre ce type d’organisation que je trouvais trop restrictive. Cependant j’ai appris à mieux connaître mon fils cette année et je reconnais que c’est ce qui lui ira le mieux.

Un emploi du temps, oui mais :

♥ En limitant le temps passé sur chaque matière à 20/30 minutes.
♥ En restant souple sur les horaires de début et de fin.
♥ En laissant des temps libres pour s’adapter à d’éventuels changements.
♥ En permettant à mon fils d’acquérir de l’autonomie.

Vaste et ambitieux programme ! Concrètement ça va donner quoi ?

J’ai fais un emploi du temps assez carré que je me réserve le droit de modifier en cours d’année en fonction de son efficacité et de sa pertinence avec BN.

EMPLOI DU TEMPS 2018 homeschooling
EMPLOI DU TEMPS 2018 homeschooling

A travers cette nouvelle organisation j’ai deux enjeux principaux : réconcilier BN avec l’écriture et le guider vers l’autonomie, lui qui manque beaucoup de confiance en lui. Aussi je vais essayer de mettre en place des choses toutes simples pour l’aider sur ce chemin.

L’inspection avait mis en lumière (ce que je savais déjà) le fait que BN a beaucoup de lacune conernant l’orthographe en générale et particulièrement celle des mots-outils de notre langue. Le temps mots-outils du matin sera découpé en semaine. Trois jours pour apprendre trois mots-outils dans un temps imparti (pour l’aider à gérer son temps) et un jour pour les écrire sur ardoise en un temps imparti également. Ce temps sera extensible si je constate que ça ne fonctionne pas.

Globalement le français et les mathématiques se travailleront sur des petits cahiers que mon fils aiment bien : Les petits devoirs de la Librairie des Ecoles. Pour l’aider dans notre quête d’autonomie, je marquerai chaque matin (ou chaque soir pour le lendemain) sur une ardoise le cahier et la page sur lequel nous allons travailler, pour que BN puisse commencer seul s’il le souhaite.

Dans un premier temps il travaillera l’anglais sur tablette avec l’application Duo-Lingo, en attendant que je trouve une méthode plus adaptée et plus complète.

Le temps de culture général aurait plutôt du s’appeler « généralités » puisqu’il servira à travailler la culture, oui, mais également l’informatique ou l’art. Cela fait partie des parties plus souples et adaptables du planning. En ce moment BN travaille sur un roman qu’il tape à l’ordinateur avec mon aide, cela rentrera dans ce temps et pourra être couplé avec la découverte informatique (mise en page, apprendre à maîtriser le clavier), le travail sur le livre en général (l’auteur, le titre, l’édition…) et le côté artistique avec les illustrations.

Le vendredi, nous travaillerons sur son abonnement à Histoires Vraies pour faire des quizz (là encore pour réduire l’écriture à son minimum) sur des personnages historiques vus dans ses lectures.

Enfin chaque vendredi nous introduirons une poésie, un chant, que nous taperons à l’ordinateur (jusqu’à ce que BN accepte de les retranscrire manuellement dans son cahier de poésie) et que nous illustrerons.

Le mercredi sera une journée non-travaillée puisque les filles seront avec nous. Les enfants y auront peut-être leurs activités extra-scolaires, sinon nous en profiterons pour sortir ou « rattraper » des matinées non travaillées pour diverses raisons.

Enfin cette année je tiendrais un carnet de note pour savoir où j’en suis et où je vais de façon beaucoup plus claire que l’an dernier.

Je continuerai également notre journal de bord qui a tant plu aux inspectrices et nous permet de garder une trace ludique de tout l’informel. (Et cela rebooste bien dans les moments de mou !!).

Le but de cette année est de rassurer BN sur ses apprentissages, lui qui souhaite, selon ses mots, « garder le même niveau que ses copains si (il) décide de retourner à l’école. » Cela me demande une somme de travail acceptable et limitée, compatible avec mon rôle de maman d’un bébé, parce qu’il faut que je garde à l’esprit que ma petite Marshmallow, en grandissant, va me demander plus d’énergie et de temps encore ! Enfin nous garderons nos fin de matinée et après-midi libres pour cuisiner, lire, découvrir, visiter, etc.

L’année nous dira si je vais dans la bonne direction !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s